Shunsui Kyōraku

Shunsui Sōzōsuke Jirō Kyōraku était le 8e Capitaine des 13 Divisions et également l’un des plus anciens, sorti de la toute première promotion de l’Académie Shin'ō, aux côtés de son ami Jūshirō Ukitake. Après la mort de son maître, Yamamoto, Kyōraku est désigné pour prendre le rôle vacant de celui-ci et devient donc le second Capitaine Général des 13 Divisions.

 

Avant de commencer vous pouvez dès à présent retrouver l'ensemble de nos figurines manga venue de France en cliquant ici : 

FIGURINE MANGA FRANCE

 

Apparence

Shunsui Kyōraku est un grand Shinigami à la peau claire, avec de hautes pommettes, des yeux gris et de longs cheveux bruns ondulés. Ses cheveux sont attachés en une longue queue de cheval et il a de longues mèches qui encadrent les côtés de son visage. Il a aussi une pilosité importante sur son torse, ses pieds et ses bras. Il porte un chapeau de paille (appelé sakkat) et un kimono de femme rose et fleuri, qu'il porte sur ses épaules et sur son uniforme de capitaine. Même si son haori et son obi sont bon marché, ses épingles à cheveux en forme de moulinet à vent sont extrêmement coûteuses. Il ne porte pas de tabi avec ses sandales. Il a une barbe fine autour de sa bouche et sur ses joues. Plus de cent ans avant la fuite de Sōsuke Aizen, Shunsui n'avait de la barbe que sur la partie supérieure de sa bouche. Après la bataille avec le Vandenreich, Shunsui est montré portant un cache-œil sur son œil droit qui a été endommagé durant le conflit. La moitié supérieure de son oreille droite a été sectionnée, ce qui est montré avec une cicatrice le long de sa tempe droite.

Enfant, Shunsui avait des cheveux plus courts et en désordre, portant un kimono à motif de fleurs.

Shunsui Kyōraku

Personnalité

Kyōraku est un homme décontracté et haut en couleurs, chose évidente en voyant son style de vêtements et son attitude générale, étant rarement montré sans un sourire. Pendant son temps libre, il boit du saké dans des bars et fait des siestes. Il aime les petits pains cuits à la vapeur qui vont avec le saké, mais il n'aime pas le thé vert en poudre. D'autres fois, il va aimer courir après les femmes, particulièrement sa Lieutenant, Nanao Ise, qu'il appelle "ma Nanao-chan" ainsi que son ancienne Lieutenant, Lisa Yadōmaru. Kyōraku a tendance à utiliser un style de langage plus décontracté que les autres capitaines. Il s'adresse généralement à ses collègues capitaines et Shinigami par leur prénom suivi d'un titre honorifique. Le Capitaine Kyōraku a écrit un roman d'amour titré "Le Chemin rose", publié dans le Seireitei Communication, mais qui est réellement peu populaire. Kyōraku n'a pas reçu une seule lettre de fan ou un seul cadeau pour son anniversaire de la part de ses lecteurs, mais cela ne le dérange pas du tout.

Kyōraku est un homme pacifique qui va toujours essayer de trouver un moyen de se sortir d'un combat, même s'il ne souhaite pas insulter son adversaire en refusant de le combattre. Kyōraku semble aimer faire impression à ses adversaires. Même s'il essaye d'éviter de combattre, il le fera lorsque la situation le demandera : ce qui est vu dans sa bataille avec Coyote Starrk. Lorsque ce dernier demande qu'ils prétendent seulement de combattre, Kyōraku décline l'offre, même s'il déclare qu'il préférerait faire pareil. Il maintient un niveau d'honneur et d'intégrité lorsqu'il engage un combat. Il refuse de se battre avec les enfants ou même de se battre en présence d'un enfant. Il maintient toujours un niveau de respect pour son adversaire, il est poli lors d'une situation de combat et préfère se battre en un contre un. Lorsqu'il combat avec de puissants adversaires, comme Starrk ou Aizen, il perd rarement son calme, allant jusqu'à papoter et blaguer avec l'adversaire.

Malgré le fait qu'il soit l'un des plus forts et des plus vieux capitaines, Kyōraku conserve un esprit d'humilité et n'est pas arrogant à propos de sa force, sachant que Tōshirō Hitsugaya a le potentiel pour devenir plus fort que lui dans quelques centaines d'années. Kyōraku a montré un grand dégoût pour le combat, disant à Love Aikawa "Savoir qui a commencé n'a pas d'importance : une fois que la guerre est lancée, les deux sont en tort." Il n'aime pas non plus prendre la vie d'une personne innocente, comme lorsqu'il a laissé Chad en vie alors que Nanao proposait de le tuer.

 

Shunsui Kyōraku

 

Synopsis

Arc de la Soul Society

Shunsui apparaît pour la première fois pendant la réunion d'urgence des Capitaines ordonnée par le Capitaine-Commandant Yamamoto. Cependant, il ne dit rien à ce moment, et reste silencieux tout au long de la dispute constante entre ses collègues.

Shunsui fait partie des premiers capitaines à rencontrer les Ryokas. Il croise en effet Yasutora Sado dans l'enceinte de sa division. Ainsi, il se laisse tomber au sol depuis un toit au milieu de pétales de cerisiers voltigeant dans les airs (actuellement lancés par Nanao), et se relève pour annoncer son nom à Chad.

Après son entrée tape-à-l’œil, Kyōraku s'assoit et dit à Chad qu'il n'aime pas se battre et il lui offre donc de boire un verre, quelque chose auquel Chad répond par un "Non" violent, puisqu'il est interdit aux mineurs de boire, ce que Kyōraku admet finalement être un problème.

Chad décide donc de poliment demander au capitaine de s'écarter, puisqu'il veut lui aussi éviter qu'il y ait un combat entre eux. Cependant et malgré l'humeur et le fait qu'il n'aime pas combattre, une fois que Chad a commencé, Shunsui montre qu'il n'est pas qu'un imbécile, mais plutôt quelqu'un qu'il faut prendre au sérieux. Il détourne la première attaque de Chad avec un seul bras, pour ensuite éviter toutes les attaques qui vont se succéder une à une. Essayant d'empêcher Chad d'aller plus loin, il lui demande pourquoi il continue de se battre et pour quelle raison. Malgré ses essais, Chad continue de s'en prendre à lui. Voyant sa détermination, Shunsui décide à contrecœur de le blesser, même s'il dit à Chad qu'il prévoit de le tuer, n'ayant pas le choix. Sortant ses deux sabres, il observe Chad se précipiter sur lui, puis évite son attaque et lui porte un coup.

Au même moment, la nouvelle disant que Sōsuke Aizen a été assassiné arrive et Nanao en informe son capitaine. Examinant Chad du regard, elle réalise qu'il n'est pas mort et demande de l'achever. L'arrêtant, Shunsui affirme que les Ryoka peuvent être les meurtriers, mais qu'ils n'en sont pas sûrs, et qu'ils devraient donc l'interroger. Il lui demande ensuite d'envoyer des soigneurs de la Quatrième Division pour soigner Chad.

Plus tard et juste avant l'exécution de Rukia, une Nanao stressée trouve Kyōraku sur un toit, mâchouillant un brin d'herbe. Lui demandant de se dépêcher, Nanao s'agace lorsque Shunsui essaye encore une fois de blaguer avec elle. Puis, devenant sérieux, il lui demande ce qu'il devrait faire. Elle lui répond ensuite que peu importe les choses, il fera toujours ce qu'il veut. Tout ce qu'elle peut faire c'est rester derrière lui hors des ennuis. Shunsui soupire et dit "Eh bien ça va encore être à moi d'avoir des problèmes avec Yama-jii (Yamamoto)". A l'exécution, après qu'Ichigo Kurosaki stoppe le Sōkyoku lorsqu'il s'apprête à exécuter Rukia, Jūshirō Ukitake apparaît avec un bouclier portant le sceau de la maison des Shihōin et avec lui, Shunsui détruit le Sōkyoku. Après tout ce boucan, ils sont tous choqués en voyant Ichigo détruire le portant qui maintient le Sōkyoku en place. Puis Ichigo engage un combat avec Byakuya Kuchiki, après avoir battu trois lieutenants. Essayant d'aider sa soeur, Kiyone Kotetsu se précipite vers elle et est suivie par son collègue Sentarō Kotsubaki. Kiyone est ensuite stoppée et battue par Soi Fon, et lorsqu'Ukitake court vers elles pour stopper la capitaine, il est en retour stoppé par Yamamoto.

Shunsui Kyōraku

Yamamoto déclare avec gravité que ce qu'ils ont fait est au-delà de n'importe quelle punition et qu'ils n'ignorent pas ce que cela signifie. Shunsui, réalisant ce qui est sur le point de se passer, agrippe Ukitake et s'échappent en premiers, suivis de près par Nanao. Ukitake demande ensuite à Shunsui de le relâcher, voulant sauver ses subordonnés. Shunsui lui dit de ne pas s'inquiéter, puisque déjà, ils doivent diriger le combat ailleurs, afin que le pouvoir de Yamamoto ne cause pas trop de dégâts, mais aussi parce que quelqu'un d'autre est venu pour les aider.

Se dirigeant vers un coin désert, ils atteignent une place et font face à Yamamoto. Lorsque Nanao est presque étouffée par la pression spirituelle de Yamamoto, Shunsui coupe l'eye contact et l'emmène en un lieu sécurisé grâce au Shunpo, puis est de retour sous les compliments de Yamamoto.

Après un bref échange de mots, Yamamoto sort son Zanpakutō de son fourreau. Tandis qu'il commence à s'embraser et à libérer le Shikai de son Zanpakutō, il leur demande de faire de même, puisque sinon, ce serait un mort honteuse. Shunsui et Jushiro engagent donc le combat contre Yamamoto, dont va résulter une énorme explosion.

Durant leur combat, ils reçoivent des nouvelles de la Lieutenante de la Quatrième Division, Isane Kotetsu, annonçant qu'Aizen était en fait un traître, les obligeant à se précipiter sur la colline du Sōkyoku. Après qu'Aizen ait réussit à s'échapper, Shunsui est vu plus tard en train de rejoindre Rangiku Matsumoto et Izuru Kira pour boire un coup, et Rangiku lui affirme que Nanao le cherche et que si elle le trouve en train de boire avec eux, elle va tous les disputer.

Arc de la Fausse Ville de Karakura

Il combattit Stark, le primera espada, et le tua au bout d'un long combat, en utilisant toutes les propriétés de son shikai (Stark lui-même admit que sa puissance surpassait la sienne) avec difficulté mais sans sortir son bankai, Ukitake lui ayant demandé de ne pas le faire, sa puissance destructrice est supposée trop grande. Il fut totalement impuissant contre Aizen, et battu sans difficulté.

Arc des Arrancars contre les Shinigami

Quand Aizen et son armée envahissent la fausse ville de Karakura , Shunsui demande à Ukitake qui, selon lui, est le plus fort des Espada. Lorsque Yamamoto décide de retirer Aizen et les autres anciens capitaines désertés de l'équation afin que l'Espada puisse être traité en premier, Shunsui crie à Ukitake de descendre quand il se rend compte que le capitaine-commandant libère son Shikai. Quand Ukitake remet en question la nécessité de ce niveau de pouvoir, Shunsui lui dit qu'il suppose que cela signifie simplement que Yamamoto n'est pas de bonne humeur. Pendant la bataille contre l'Arrancar, Shunsui se mesure contre l' Espada Coyote Starrk. Bien que Kyōraku soit d'accord avec l'attitude de Starrk et lui dise qu'il aurait lui aussi préféré un "faux" combat, il dit également qu'éviter le combat n'est pas une option cette fois.

Shunsui Kyōraku

Il prend alors l' avis de la lutte entre Rangiku Matsumoto , Momo Hinamori et Tier Harribel de Fracción , demandant Starrk si elles devraient aussi mettre un spectacle. Starrk n'est pas amusé par la tentative d'humour de Shunsui et refuse catégoriquement de se battre. Starrk déclare qu'aucun d'eux ne se bat à pleine puissance de toute façon. Starrk note ensuite comment l'épée courte de Shunsui est toujours rengainée. Lorsque Shunsui explique pourquoi, Starrk note en outre que Shunsui est évidemment ambidextre et qu'il est plus fort avec sa main gauche que sa droite, donc Starrk ne croit pas tout à fait à son excuse pour son prétendu manque d'utilisation de son épée courte. Shunsui est quelque peu impressionné par les observations et les commentaires de Starrk sur la façon dont il pensait avoir corrigé sa différence de force. Shunsui procède alors à l'attaque de Starrk que ce dernier esquive ensuite. Par la suite, Shunsui surprend Starrk en changeant de main au milieu de l'attaque et en corrigeant son swing, faisant en sorte que la force de sa main droite corresponde à celle de sa gauche. Après que Starrk ait commenté le changement, Shunsui lui demande s'il prendra le combat au sérieux s'il dégainait son épée courte, ce à quoi Starrk commente que Shunsui est déjà assez fort et qu'il ne voudrait pas qu'il utilise son épée courte.

Shunsui est capable de déduire les rangs des trois premiers Espada en sentant leurs batailles. Il déclare que l'alliée féminine de Starrk ( Harribel ) est la troisième plus forte, et ce serait plus facile pour lui si le vieil homme (Baraggan) était le plus fort, ce qui implique que Shunsui pense différemment. Starrk dit alors qu'il est désolé de le décevoir alors qu'il enlève son gant et révèle le numéro 1 tatoué sur sa main. Shunsui sourit et commente que ce ne serait pas trop facile. 
Shunsui semble être à égalité avec Starrk, car il ne semble montrer aucune forme de difficulté lors du combat. Le Primera commente même qu'il est surpris que Shunsui ait pu esquiver ses attaques « sans perdre son chapeau et son kimono ». Une fine traînée de sang, cependant, s'écoule de la tête de Shunsui, probablement à cause de la légère coupure de son chapeau en bambou. Au fur et à mesure que la bataille progresse, Starrk tire un Cero sur Shunsui, qui est surpris par l'absence de pose. Starrk commence alors à montrer de l'irritation en réprimandant Shunsui de ne pas s'enfuir avant de regarder en état de choc le nuage qui approche d'Hitsugaya. 

Starrk regarde ensuite Baraggan Louisenbairnétant "frappé" par le Bankai de Suì-Fēng et regarde vers l'obélisque de glace qui a emprisonné Harribel et demande à Shunsui si tous leurs Bankai sont si puissants. Shunsui répond avec un sourire et les appelle leurs armes secrètes. Starrk demande si son propre Bankai était plus puissant que celui d'Hitsugaya. Shunsui répond alors que bien qu'il en soit incertain, dans une centaine d'années, il est possible qu'Hitsugaya devienne plus puissant que lui. Starrk en déduit alors qu'actuellement, Shunsui est le plus fort ; réalisant ce que Starrk va faire, Shunsui jette son kimono rose à Ukitake. Quand Ukitake se demande ce que fait Kyōraku, Shunsui répond en disant qu'il pense que Starrk veut enfin se battre pour de vrai, ce que Starrk confirme en disant qu'il veut voir le Bankai de Shunsui. Il rengaine ensuite son Zanpakutō et appelle Lilynette. Il explique que lui et Lilynette ne font qu'un. Alors que d'autres Hollows divisent leur pouvoir en leur épée et leur corps, ils se divisent en deux corps à la place. Il révèle également qu'une fois qu'ils ne feraient plus qu'un, leur plein pouvoir serait libéré. Avec cela, Starrk libère sa forme Resurrección tandis que Shunsui libère son Shikai de Zanpakutō. 

Shunsui attaque Starrk pendant qu'il parle, auquel Starrk recule facilement. Starrk commence à commenter comment Shunsui attaquerait pendant qu'il parle, mais avant que Starrk ne puisse finir de parler, Shunsui utilise son Bushōgomatechnique. Starrk pare l'attaque et tire un gros Cero avec l'un de ses pistolets. Starrk dit alors à Shunsui qu'il semble un peu paniqué et que cela ne lui ressemble pas du tout. Shunsui répond qu'il avait l'intention de le tuer du premier coup, mais sa libération doit être vraiment quelque chose s'il pouvait la parer. Il en déduit alors que l'arme de Starrk tire sur Ceros. Starrk confirme, mais nie complètement qu'il puisse faire autre chose quand Shunsui lui demande s'il est capable de plus. Shunsui accuse Starrk d'être un mauvais menteur, ce à quoi Starrk dit la même chose de Shunsui. Starrk lui dit alors qu'il lui a fait lâcher son "mal au cul Resurrección ", alors il ferait mieux de lui montrer son Bankai. Shunsui mentionne qu'il n'a aucune intention de lui montrer, peu importe à quel point il est devenu fort, surtout s'il va simplement licencier Ceros.Cero Metralleta à Shunsui, auquel il s'éloigne rapidement . Starrk tire à nouveau et lui dit qu'il ne peut pas s'échapper. Shunsui esquive, s'exclamant à quel point cette attaque est injuste. Ukitake saute devant Shunsui après avoir déclenché son Shikai et annule les multiples Ceros avec une explosion de son propre chef. 

Shunsui Kyōraku

Shunsui commence à parler, mais Ukitake le coupe en expliquant qu'il ne devrait pas se plaindre parce que les Arrancars le doublent et que sa venue à son aide n'est que juste. Ukitake commente ensuite qu'à part cela, Shunsui ne semble pas vouloir utiliser son Bankai. Shunsui lui assure qu'il finira par le faire. Mais Ukitake dit qu'il ne devrait pas l'utiliser à l'air libre où n'importe qui pourrait le voir. Ukitake poursuit en disant que, de toute façon, ses pouvoirs sont mieux adaptés à ce genre de combat. Starrk interrompt en demandant à Ukitake comment il a tiré un Cero. Ukitake dit clairement qu'il peut le comprendre s'il le fait à nouveau. Déterminé à découvrir le pouvoir d'Ukitake, Starrk tire à nouveau, malgré les protestations de Lilynette selon lesquelles il s'agit probablement d'un piège. Ils se livrent à quelques attaques mutuelles,pour se rapprocher d'Ukitake et explique ce qu'il a appris de sa capacité. Ukitake est surpris de l'avoir compris après seulement trois attaques. Starrk exprime ensuite qu'il est heureux que le pouvoir d'Ukitake ne reflète aucune attaque contre son adversaire. Starrk suppose que si Ukitake doit d'abord absorber l'attaque, alors il doit y avoir une limite à ce qui peut être absorbé. Il dit ensuite à Ukitake qu'il ne pense pas qu'il sera capable d'absorber l'attaque s'il tire 1 000 coups à la fois. 

Avant que Starrk ne puisse tirer, Shunsui apparaît derrière lui et essaie de lui couper la tête, mais Starrk esquive et tire un grand Cero que Shunsui esquive également. Starrk explique que de telles actions ne lui ressemblent pas, ce à quoi Shunsui répond qu'il ne devrait pas porter de jugement car c'est lui qui n'agit pas comme lui. La réponse simple de Starrk est qu'il pensait qu'ils se ressemblaient tous les deux. Puis apparemment sorti de nulle part, un Garganta commence à s'ouvrir, surprenant les trois combattants. Ukitake demande à Shunsui si c'est quelqu'un de nouveau. Shunsui demande en réponse si Ukitake pense qu'il y a quelqu'un qui pourrait soutenir les trois premiers Espada, car il espère que ce n'est pas le cas. Lorsque le Garganta est complètement ouvert, Wonderweiss Margelatraverse. Ukitake et Shunsui se demandent qui il est, tandis que Starrk prononce son nom, tout aussi surpris de le voir ici accompagné de Hooleer. 

Alors que l'attention d'Ukitake est sur Hooleer, Wonderweiss l'attaque par derrière, l'empalant dans le dos et à travers sa poitrine avec sa main. Voyant cela, Shunsui va attaquer l'Arrancar, mais est rapidement abattu à bout portant par un Cero à l'arrière par Starrk, les deux capitaines tombant sur les bâtiments en dessous. Cependant, Kyōraku semble être en grande partie indemne comme l'a souligné Lisa Yadōmaru, qui lui tape sur la tête et demande combien de temps il prévoyait de faire le mort. Kyōraku complimente ensuite Lisa et dit qu'il est heureux qu'elle aille bien. 

Alors que Starrk est sur le point d'achever Love and Rose, Kyōraku le poignarde dans l'ombre. Kyōraku se cachait en fait dans l'ombre grâce à la capacité de son Zanpakutō. Il explique ensuite les capacités de son Zanpakutō, niant l'accusation de Starrk selon laquelle il cachait ses pouvoirs; déclarant que son Zanpakutō n'était pas d'humeur pour ce jeu avant et que bien qu'il aime son épée, il est très égoïste et il n'aime pas jouer avec parce qu'il le secoue. Il combat ensuite Starrk en utilisant un nouveau jeu basé sur la couleur qui se termine par Kyōraku blessant mortellement Starrk, ciblant son trou noir Hollow après avoir appelé la couleur noire . 

Alors que Starrk mourant tombe, Love apparaît derrière Shunsui et le remercie. Shunsui répond en disant qu'il est juste content qu'ils soient en sécurité. L'amour lui dit alors qu'il ne change jamais ; toujours en train de se mêler aux batailles des autres et qu'il n'a pas de style. Shunsui remet son Zanpakutō dans son état scellé et dit à Love que "seuls les sous-fifres sont pris dans les questions de style" et qu'un capitaine ne peut pas se permettre de telles indulgences. Il poursuit en déclarant que "Si vous devez quelqu'un ou qu'il vous doit, au moment où vous commencez à vous battre, vous avez tort de toute façon".

Shunsui rejoint plus tard les Shinigami et Visored inoccupés restants pour planifier la protection d'Ichigo Kurosaki contre Aizen et son Shikai. Alors qu'Hitsugaya attaque Aizen, Kyōraku attaque son flanc avec son Shikai, mais heurte une barrière, qui se fissure légèrement. Quand Aizen dit à Hitsugaya qu'il est bon qu'il n'attaque pas seul, Shunsui l'accuse d'avoir traité Tōshirō de lâche. Shunsui attaque plus tard Aizen alors qu'il discute avec Hitsugaya, mais Sōsuke évite l'attaque et se plaint d'avoir interrompu leur discussion. Kyōraku répond qu'il n'est pas très doué pour entendre quand un homme parle, car le simple fait d'écouter est ennuyeux. Lorsque Hitsugaya active son Bankai et déclare qu'il a l'intention de couper et d'écraser violemment Aizen, Shunsui lui dit de ne pas se précipiter. 

Aizen blesse ensuite grièvement et envoie Love, Komamura, Rose et Lisa. Shunsui est alors confrontée à Suì-Fēng, qui crée des clones d'elle-même et charge. Quand Aizen essaie d'attaquer, il trouve son bras enfermé dans la glace. Suì-Fēng est capable de frapper Aizen avec Nigeki Kessatsu , mais c'est inefficace car Aizen commente que bien que sa technique soit intéressante, son Reiatsu écraserait ses attaques et ses pouvoirs car une bataille entre Shinigami est l'une des Reiatsu. Cependant, Aizen est surpris alors qu'il est attaqué par une ombre. Shunsui se révèle avoir utilisé sa technique Kageoni , déclarant qu'Aizen est négligent car il y a une ombre sur la glace. Shunsui regarde alors Aizen se faire traverser par Hitsugaya. Au grand choc et à l'horreur de Shinigami et Visored, on découvre alors qu'Aizen avait déjà utilisé son Kyōka Suigetsu pour tromper ses ennemis en poignardant Momo Hinamori à la place. Alors qu'Hitsugaya va attaquer Aizen dans une rage aveugle, Shunsui et les autres guerriers de niveau capitaine sont distraits en essayant de l'arrêter. Aizen proclame qu'ils sont tous grands ouverts et procède à l'abattage de Shunsui, Shinji, Hitsugaya et Suì-Fēng. Alors qu'ils tombent dans la ville en contrebas, Aizen déclare qu'il ne les tuera pas et qu'ils doivent surveiller l'issue de cette bataille. 

Dix jours plus tard, après la capture d'Aizen et la guérison complète de Shunsui, il est appelé avec Byakuya et Kenpachi pour discuter de la perte des haoris de leur capitaine avec Yamamoto. Alors que le capitaine-commandant est furieux de la perte, les capitaines sont indifférents à la question. La seule plainte de Shunsui à ce sujet était de penser que le haori n'était rien de plus qu'élégant, ce qui rend Yamamoto d'autant plus en colère.

 

Shunsui Kyōraku

 

Arc de la Guerre Millénaire de Sang

Shunsui assiste à une réunion de capitaines, où il est informé de l'invasion du Vandenreich, et reçoit l'ordre de se préparer pour la guerre, aux côtés des autres capitaines. Lorsque le Vandenreich envahit la Soul Society, Shunsui est l'un des premiers capitaines à se confronter à l'ennemi, ayant relâché son Shikai.

Après avoir entendu que la capacité du Sternritter était de voler le Bankai, Shunsui s'adresse à son adversaire, Robert Accutrone, déclarant que d'habitude ils s'appuient sur le savoir-faire du Capitaine Mayuri Kurotsuchi, mais considérant qu'il n'y aucun adversaire qui peut être vaincu sans Bankai, il y aura tôt ou tard quelqu'un qui devra faire un sacrifice. Sans répondre, Robert se rapproche de lui et dégaine son Arme Spirituelle, un pistolet, et tire sur son chapeau, ce qui le fait voltiger dans les airs. Il apparaît ensuite derrière Shunsui, libérant un instant son Vollständig, et tire sur l’œil droit de Shunsui. Shunsui réussit à s'écarter et déclare à Robert qu'il l'a eu, et admet qu'il est nerveux. Lorsqu'il sent la pression spirituelle de Yamamoto arriver sur le champ de bataille, il dit au Sternritter que c'est comme si le Capitaine-Commandant le réprimandait d'avoir des problèmes avec son adversaire, et qu'il ne l'a pas élevé pour devenir un lâche.

Shunsui blesse le Quincy avec une attaque, à laquelle Robert déclare que même s'il est admirable que sa motivation soit de retour, Shunsui les sous-estime, puisque le Capitaine-Commandant va être battu par leur leader, et qu'ils ne seront pas les seuls à être encouragés en voyant leur leader combattre. Cependant, Shunsui rétorque qu'un telle logique ne marche pas avec Yamamoto, lorsqu'au même moment une énorme explosion se produit plus loin, à la plus grande surprise du Sternritter. Plus tard, remarquant que ses lèvres se gercent, Shunsui en conclut que Yamamoto a activé son Bankai. Après la mort de Yamamoto, Shunsui crie son nom pour être immédiatement la cible de nombreux tirs de Robert, qui fait ensuite venir plusieurs soldats.

Peu de temps après la bataille, les capitaines survivants sont réunis pour déplorer la perte du Capitaine-Commandant. Après avoir reçu un rapport sur les statuts de Kenpachi et Byakuya, ils tombent rapidement dans un désordre de confusion, jusqu'à ce que Shunsui arrive, se révélant ainsi presque indemne. Les calmant, il rappelle à tout le monde présent que le Gotei 13 n'a pas été crée pour pleurer toutes les pertes, mais pour protéger la Soul Society. Shunsui et les autres capitaines se retrouvent plus tard hors du Seireitei. Lorsqu'Ichigo Kurosaki demande où se situe habituellement la Garde Royale, Shunsui explique qu'ils restent au palais du Roi des Esprits. Il pointe ensuite le ciel et annonce leur arrivée, expliquant leur mode de transport, ainsi que le pouvoir et la base de cette unité. Shunsui remarque qu'ils n'ont pas changé et leur demande pourquoi ils sont là, pour apprendre par Ichibē Hyōsube qu'ils sont venus reconstruire le Gotei 13 et embarquer Ichigo, Byakuya, Rukia Kuchiki et Renji Abarai au Palais Royal.

Shunsui Kyōraku

Quelques temps plus tard, Nanao Ise arrive pour parler à son capitaine. Il ne réagit pas lorsqu'elle toque à la porte et alors qu'elle essaye de le réprimander de ne pas lui avoir répondu, il l'interrompt. Il lui annonce que c'est peut-être la dernière fois qu'ils se voient et lui révèle qu'il vient juste de recevoir une lettre le promouvant au rand de Capitaine-Commandant du Gotei 13 et capitaine de la Première Division. Kyōraku regarde simplement par la fenêtre, exprimant son incrédulité face à cette promotion.

Kyōraku rencontre ensuite la Chambre des 46, leur disant qu'il aura deux lieutenants, avec Genshirō Okikiba prenant soin de la partie financière, et Nanao restant à ses côtés comme escorte. Il explique que ce sera la manière la plus efficace de faire les choses, et qu'ils peuvent apporter leur soutien les deux. La Chambre des 46 va d'abord refuser, mais Kyōraku leur rappelle que c'était la règle qu'ils ont eux-même instaurée d'autoriser un capitaine à choisir son lieutenant. Ce qui les fait se taire. Kyōraku déclare ensuite que son premier acte en tant que Capitaine-Commandant est d'apprendre le Zanjutsu au Capitaine Kenpachi Zaraki. La Chambre des 46 est choquée et Kyōraku explique que même si le Capitaine Byakuya Kuchiki et les autres sont en train de récupérer leurs forces au Palais Royal, ils n'ont aucun moyen de savoir s'ils vont revenir en condition de combat, et de plus, les pouvoirs de Zaraki sont plus qu'importants dans cette bataille et ils ne peuvent pas continuer à gaspiller son potentiel.

La Chambre des 46 est outrée, craignant que les pouvoirs de Zaraki deviennent bien trop puissants, pointant le fait que s'il se révoltait, il pourrait se déchaîner et dévaster la Soul Society. Ils rappellent ensuite à Kyōraku que même Yamamoto a essayé de lui enseigner, mais qu'il s'est arrêté au bout d'une seule journée, craignant lui aussi son potentiel. Kyōraku ne se décourage pas et il leur demande donc quelles autres options ils ont pour sauver la Soul Society, puisque dans cet état actuel ils ne survivront pas à une seconde invasion, allant même jusqu'à leur demander s'ils sont simplement capables de se protéger eux-mêmes. Kyōraku prend le silence de la Chambre des 46 comme une confirmation à lui laisser le champ libre. Il invite ensuite le Capitaine Retsu Unohana à se mettre en route, lui disant qu'il va lui envoyer Zaraki, puisque c'est elle le premier Kenpachi.

Tandis que les deux Kenpachi commencent leur combat, Shunsui réfléchit à sa décision de les laisser se battre pendant qu'il est assis dans son bureau. Se rappelant le passé d'Unohana, Shunsui se dit avec gravité qu'il n'y aura qu'un seul survivant à cet entraînement.

Quelques temps plus tard, Shunsui visite le Monde des Humaine pour rencontrer Tatsuki Arisawa, Keigo Asano et Mizuiro Kojima. Le reconnaissant comme un collègue d'Ichigo et comme un capitaine du Gotei 13, il annonce qu'il est venu les voir pour leur parler de leur dernière chance de faire leurs adieux à Ichigo. Lorsque Keigo demande s'il essaye encore de les effrayer, Shunsui déclare qu'il n'est pas ici pour faire des blagues, et il confirme les craintes de Keigo à propos du fait qu'Ichigo est encore une fois impliqué dans les affaires de la Soul Society. Une fois de retour, le Vanden Reich envahi entièrement le Seireitei et Haschwalth décide de l'affronter. Après deux barrières produites par Nanao Ise, Haschwalth décide d'employer la force mais Yhwach le rappelle et il s'en va. Plus tard, lors du Auswahl de Yhwach, il décide de se rendre au Palais Royal. Il se rend donc au Palais Royal modifié par Yhwach et décide d'attaquer Lille Barro avec son shikai et le jeu "Un, Deux, Trois, Soleil" version Japonaise. Après avoir transpercé avec Kageoni Lille, ce dernier ouvre son œil gauche pour déployer son Vollstandig et transperce Kyôraku. Après avoir Lille, Kyôraku emploie son Bankai, Katen Kyôtotsu: Kuromatsu Shinjuu. Lille ressent que sa pression spirituelle avait augmentée au point de déployer son Bankai et décide de l'abattre mais il se rend compte qu'il reçoit des blessures. Kyôraku lui explique que c'est son premier acte: Would Sharing Hesitation qui répercutent les blessures de l'utilisateur à l'adversaire. Kyôraku utilise ensuite le deuxième acte: The Pillow of Shame. Cette technique contamine Lille d'un reiatsu noir et Kyôraku utilise son troisième acte: LifeLess Abysses qui vident les reiatsus des deux adversaires.

Dix ans après la défaite de Yhwach, Shunsui est assis autour de la tombe de Ukitake, buvant du Saké et se rappelant comment le Gotei 13 a pu entièrement se restaurer après avoir été détruit il y a 10 ans. Plus tard, il présente Rukia Kuchiki en tant que nouvelle capitaine de la 13ème Division.

 

Shunsui Kyōraku

 

Aptitudes et Compétences

Kyôraku est l'un des plus anciens et des plus puissants shinigamis ; il occupe son poste depuis 210 ans, voire plus alors que la plupart ne l'occupent que depuis 100 ans. Il est l'un des rares capitaines que Yamamoto reconnait comme doué. Kyôraku a une très bonne maîtrise du Shunpô et du Zanpakutō. Son Shunpo lui permet de déplacer Nanao loin de sa zone de combat puis d'y revenir presque instantanément, ce qui lui valu les félicitations du capitaine-commandant. Il maîtrise très bien le maniement du Zanpakutô car il affronte Stark avec son shikai alors que tous les autres capitaines ont affronté un Espada avec leur bankai.

  • Maître du combat à l'épée : Kyôraku est l'un des plus puissants capitaines et de ce fait il maîtrise bien le combat au sabre, ce qu'il prouve en tranchant Sado d'un coup. Il a aussi pu combattre le 1er Espada au sabre sous sa forme shikai alors que les autres capitaines utilisaient tous leur bankai. Il affirme qu'il n'utilise son wakizashi que dans les situations où ça devient difficile avec son katana. Il est ambidextre et peut donc échanger sa lame de main. Il frappe avec un peu plus de force avec la main gauche mais utilise quand même la droite pour plus d'équilibre.
  • Grande force : Kyôraku montre sa force dans son combat contre Chad où il dévie toutes ses boules d'énergies d'un doigt. Il montre aussi pendant le combat contre Aizen qu'il peut fissurer un de ses boucliers alors que le getsuga tenshô d'Ichigo ne lui a pas fait une égratignure.
  • Maître du Shunpô : Son Shunpô est assez puissant pour emmener Nanao loin du champ de bataille et de revenir presque instantanément. Yamamoto l'a félicité pour cet exploit. Il a d'ailleurs pu se battre contre Stark avec le Shunpô sans faire tomber son chapeau ou son kimono.

Zanpakutō

Katen Kyôkotsu (花天狂骨, Ciel de Fleurs, os fendu) : Son Zanpakutō est unique car il existe en tant que deux

épées complètement distinctes, comme une paire d'épées Daisho (arsenal du samouraï, composé d'un katana et d'un wakizashi). Leurs gardes sont rectangulaires, avec des coins coupés, décorées par des pétales de fleurs de cerisiers et de lignes, et chaque épée a une poignée bleu-foncé. Il les porte à la taille par sa ceinture du côté gauche, bien que, pendant certaines batailles, les épées aient été montrées placées des deux côtés de sa ceinture. Comme tous les Zanpakutōs, Katen Kyōkotsu a une personnalité propre à elle-même; cependant, à la différence de ceux-ci, cette personnalité se fait remarquer dans la bataille et empêche Shunsui de combattre au maximum de ses forces jusqu'à ce que Katen Kyōkotsu soit d'humeur pour cela. Pour cette raison, Shunsui n'aime pas « jouer » avec elle.

  • Shikai : Pour libérer Katen Kyôkotsu, le capitaine Kyôraku prononce le poème suivant : "Qu'avec ce vent de fleurs hurle le vent divin, qu'avec ce vent céleste ricane l'enfer !" (花風紊れて花神啼き天風紊れて天魔嗤う, Hanakaze midarete, kashin naki, tenpū midarete, tenma warau ). Kyôraku place les deux lames l'une contre l'autre en formant ainsi une croix, et les retire après avoir déclaré le poème de libération. Une lumière éblouissante survient alors,
    et quand elle se disperse, Katen Kyôkotsu est devenu une paire d'énormes Dâo (sabre chinois à un seul tranchant) noirs, très incurvés et avec des bords argentés. La poignée et le tsuba de chacune n'ont pas changé et sont donc identiques à ceux de la forme scellée, mais les deux sabres portent maintenant de longs pompons rouges balançant à l'extrémité. En dépit de la forme des deux épées étant identiques dans cet état, Shunsui a déclaré qu'elles fonctionnent toujours de cette manière : l'une (le wakizashi) est employée principalement pour les attaques de vitesse, et l'autre (le tachi) est employé pour les attaques de puissance. Ainsi en Shikai elles existent toujours comme une paire d'épées Daisho, l'ancien wakizashi étant légèrement plus petit en taille que l'ancien tachi.

Shunsui Kyōraku

Techniques du Shikai : Le pouvoir de Katen Kyōkotsu est de « rendre les jeux d'enfants réels ». Ce Zanpakutō établit les règles et n'importe qui se trouvant exposé à sa pression spirituelle est forcé de combattre avec celles-ci, y compris Shunsui lui-même. Selon lui, « Gagne, et tu vis; perds, et tu meurs ».
  • Bushōgoma (不精独楽, Toupie indolente) : Shunsui tourne sur lui-même, les deux lames pointant dans des directions
     opposées, créant ainsi deux grandes lames de vent attaquant l'adversaire de Katen Kyôkotsu. Les lames de vent se réunissent pour former ensemble un cercle de vent tourbillonnant enveloppant la cible avec une tornade lorsqu'elle entre en contact avec celle-ci. L'attaque est non seulement dangereuse mais peut désorienter un adversaire, emprisonné dans la tornade. Cette technique est assez puissante pour contrer de puissants Ceros. Le jeu d'enfant que Bushōgoma représente est le jeu de la toupie.
  • Takaoni (嶄鬼, Démon de la Montagne) : Cette technique a été employée dans la bataille de Shunsui contre Starrk, mais celui-ci a esquivé ou contré à chaque fois si bien que sa nature reste encore inconnue. Cependant, Shunsui explique plus tard qu'avec ce "jeu" , "Celui qui est le plus haut gagne" .
  • Kageoni (影鬼, Démon des Ombres) : La règle de ce jeu est que celui qui fait un pas sur son ombre «perd». Le jeu lui-même permet à des concurrents de manœuvrer les ombres à leur avantage. Par exemple, Shunsui a démontré la capacité de se cacher dans les ombres en employant cette technique, et il peut également les employer pour blesser un adversaire en attaquant l'ombre où ils se tiennent actuellement.
  • Irooni (艶鬼, Démon Coloré) : C'est un jeu basé sur la couleur; la règle est de dire à voix haute le nom de la couleur que vous voulez frapper avec votre épée et vous ne pouvez alors pas attaquer autre chose. Si celle que vous déclarez n'est pas présente sur vous, les dommages seront minimes, même si le coup que vous infligez alors causerait normalement une blessure beaucoup plus grave. L'opposé est vrai : en déclarant une couleur que vous portez, les dommages sont proportionnels à la quantité de cette couleur présente sur vous. Pour augmenter les dégâts, vous devez employer une couleur qui maximise les risques, pour l'adversaire autant que pour vous. Par exemple, en utilisant l'uniforme entièrement noir des shinigamis et déclarant « noir » , les dégâts infligés seront massifs sur l'ennemi frappé même si le coup est en réalité minime, mais l'attaquant pourra subir également de sérieux dommages si l'attaque se retourne contre lui.
  • Daruma-san ga Koronda (だ る ま さ ん が こ ろ ん だ, La poupée du Dharma est tombée): Après que Shunsui ou son adversaire soit marqué, l'autre combattant marche vers eux sur une piste Reiatsu laissée par leur attaque pour les attraper par surprise. Cependant, si le combattant qui est «cela» voit son adversaire alors qu'il se déplace, cet adversaire perd et meurt également. Le jeu qui représente cette technique est Daruma-san ga Koronda, un jeu japonais pour enfants similaire au feu vert-rouge.
  • Kageokuri (影 送 り, Envoi d'ombre): En fixant suffisamment son ombre, Shunsui ou son adversaire peut projeter une image rémanente dans un endroit différent; plus le Reikaku de votre adversaire est élevé, plus l'image rémanente apparaîtra réaliste. Le jeu qui inspire cette technique est le jeu japonais, Chiichan no Kageokuri, où les enfants fixent leur ombre au sol pendant plusieurs secondes avant de regarder une autre surface, leur permettant de voir une «image rémanente» de leur ombre.
  • -123 Soleils- Shunsui utilise le reiatsu pour se jeter sur l'ennemi ce qui fait penser a de la téléportation et la combine avec un autre technique de shunpo ultra rapide l'ennemis croit voir plusieurs double de Kyoraku.
  • -Hado 78 Zangerin- Technique de kido combiné avec son shikai lance une Lame de kido destructeur.

Shunsui Kyōraku

  • Bankai: Katenkyôkotsu Karamatsu Shinjû. (Le suicide des deux amant sous le pin sec) est dévoilé pour la première fois dans le chapitre 647 lorsqu'il fait face au Stern Ritter Lille Barro. Ukitake a mis en garde Shunsui de ne pas l'utiliser "là où les autres pourraient le voir". Il est albiente devient sombre et les gens autour de lui ressentent des frissons, comme cela s'est produit avec ichigo et ses amis. Le bankai de Shunsui se décompose en plusieurs actes , comme dans une pièce de théâtre :
  • Ichidaime: Tameraikizu no Wakachiai (一段目 躊躇疵分合, Le premier acte "L'hésitation au partage des blessures") , les blessures que subit l'ennemi , apparaîtront aussi sur ton corps comme si elles étaient partagées , ici l'ennemi est désigné comme Kyoraku , qui subit des blessures donc répercutés contre Lille Barro.
  • Nidanme: Zanki no Shitone (二段目 慚愧の褥,Le deuxième acte "L'oreiller de la honte") , L'historie d'un homme rempli de regrets après s'être blessé au combat , sa peine s'est transformé en maladie incurable.
  • Sandanme: Dangyo no Fuchi (三段目 断魚淵, Le troisième acte "Abysse sans vie") , juste Sunshui et son adversaire , jusqu'à ce que l'un deux n'aient plus de reiatsu.
  • Shime no Dan: Itokiribasami Chizome no Nodobue (〆の段 糸切鋏血染喉, le dernier acte "acte final" , la cruauté de l'amour d'une femme symbolisé par un fil blanc de regret : "Ciseaux au fil tranchant par-dessus une gorge ensanglantée" découpant la gorge de l'ennemi et la faisant explosée.
  • À noter que Aucun Shinigami Capitaine ou Arrancars Espadas aurait survécu à son Bankai après le dernier Acte ils seraient mort plus de gorges et tête après l'explosion du dernier Acte,mais il ne l'a jamais utilisé car cela aurais mis K.O ou même tuer les personnes ayant une trop basse quantité de reatsu par rapport à lui.

Futilité

  • Le nom de Kyoraku est parfois romanisé en Syunsui Kyoraku.
  • Tandis que Shunsui est son prénom et que Kyōraku est son nom, la totalité de son nom est Shunsui Sōzōsuke Kyōraku no Jirō. Kyōraku no Jirō signifie "deuxième fils de la famille Kyōraku" alors que Sōzōsa signifie "l'assistant qui cache tout" ou "l'assistant qui possède tout".
  • Kyōraku est le seul Shinigami connu à porter un Zanpakutō qui existe en tant que deux épées complètement séparées à la fois en forme scellée et en Shikai.
  • Sa chanson-thème, choisie par Tite Kubo, est «Por una Cabeza » de Carlos Gardel.
  • Son Zanpakutō et celui de Jūshirō Ukitake ont les plus longues phrases de libération connues à ce jour. Mot-à-mot, Ukitake possède la plus longue des deux, bien que la traduction dans la version française du manga anglais la raccourcisse et rallonge celle de Kyōraku.
  • Dans les sondages de popularité, Kyōraku a été classé 29ème dans le premier, 36ème dans le second et 17ème dans le troisième.
  • Son Zanpakutō, Katen Kyōkotsu, a été classé 33ème dans le sondage de popularité des Zanpakutōs, ex-æquo avec les Shun Shun Rikka de Orihime Inoue et le Gamuza de Nelliel Tu Odelschvank.
  • Il fait partie d'une des quatre familles nobles.
  • L'Association des Femmes shinigamis a publié une collection de photos de Kyōraku, au titre de "Utiliser les Bras comme Oreiller". Elle est rapidement en rupture de stock, en partie dû au fait qu'il y en avait eu moins de copies publiées que les collections similaires des autres capitaines. Kyōraku n'est pas au courant qu'il n'y a pas eu de réimpressions.

 

FIGURINE MANGA FRANCE

Notre boutique met à votre disposition tout type de figurines manga, et tout est répertorié selon la catégorie du manga en question. Donc, non vous n’allez pas vous perdre comme dans les rayons d’un magasin. 

Vous y trouverez, tel qu’il est mentionné ci-dessus, des figurines dragon ball z, l’anime le plus populaire, et le plus ancien également. Des figurines hunter x hunter, des figurines one piece, l’anime le plus vendu en France.

En somme, les figurines manga ne sont pas nécessairement des produits exclusivement à offrir. Vous pouvez vous en servir à titre personnel, pour décorer votre chambre ou remplir votre armoire à collection !

Alors n'hésitez à venir faire un tour sur notre boutique en ligne en cliquant ici !

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés