Daki - Demon Slayer

Daki, aussi connue sous le nom de Warabihime en tant qu'Oiran, est l'un des principaux antagonistes de l'Arc Quartier des Plaisirs de Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba. Elle est un démon affilié aux Douze Lunes Démoniaques, étant le titulaire secondaire du poste de la 6e Lune Supérieure, grade qu'elle partage avec le titulaire principal, son frère aîné, Gyutaro.

 

Avant de commencer vous pouvez dès à présent retrouver l'ensemble de nos figurines manga venue de France en cliquant ici : 

FIGURINE MANGA FRANCE

 

Apparence

Daki est une femme grande de taille et ayant la peau claire, les yeux vert citron et a de longs cils. Ses cheveux sont blancs et verts clairs au niveau de la base qu'elle attache en une longue queue de cheval avec des épingles à cheveux kanzashi (trois de chaque côté) qui maintiennent la queue de cheval. Le kanji pour « Rang supérieur » (じょうげん, Jôgen) est gravé dans son œil gauche et celui pour « Rang supérieur » (ろく, Roku) est gravé dans l'autre. Lorsqu'elle n'est pas déguisée en Oiran, elle arbore une crête de démon rose en forme de fleur sur le visage et porte une version deux pièces de son kimono composée d'une culotte rose magenta attachée par de longs nœuds noirs sur les côtés et avec deux pièces de tissu magenta qui couvrent sa poitrine. Elle porte des bas magenta à motifs de fleurs noires et de hautes chaussures de type Geta avec du vernis noire sur les orteils.

Lorsqu'elle est présentée pour la première fois comme une Warabihime, elle semble respecter les caractéristiques de l'oiran/tayû, ses cheveux étant le style typique date-hyôgo ayant de nombreux Ôgi bira kanzashi à la fois les décorant et les soutenant, ainsi que le port d'un maquillage traditionnel. Elle porte un kimono de plusieurs couches avec différents motifs de fleurs, gardant des fragments de son Pouvoir Sanguinaire comme obi.

Avant de se transformer en démon, Daki était une jeune fille aux cheveux longs et blancs, ébouriffés avec une frange désordonnée et un rouge à lèvres sombre. Elle portait un kimono clair, déchiré, avec des motifs carrés irréguliers et des lignes horizontales.

Daki - Demon Slayer

Personnalité

Daki est très orgueilleuse et sadique, qui prend plaisir de torturer ses victimes avant de les tuer. Elle semble avoir une relation plutôt attentionnée avec son frère, Gyutaro, bien qu'on l'ait vue l'insulter et le ridiculiser lorsqu'ils échouent tous les deux, montrant que malgré son amour pour son frère. Elle le montre également dans la façon dont elle a parlé cruellement de lui lors de leur défaite, insultant même son apparence et affirmant vicieusement qu'il ne pouvait pas être son frère.

Cependant, sous sa personnalité malveillante, son attitude gâtée et son égoïsme, Daki possède un amour sincère pour son frère aîné, comme on peut le voir lors de son séjour dans les Limbes. Malgré les tentatives de Gyutaro de couper les liens avec elle et de l'envoyer au paradis, Ume refuse obstinément d'abandonner son frère, même si cela signifie aller en enfer avec lui. Elle lui rappelle en larmes que, peu importe ce qui leur arrive, ils sont plus forts ensemble et lui promet que, peu importe le nombre de fois où elle mourra et renaîtra, elle sera toujours sa petite sœur.

En tant que courtisane, elle semble avoir un côté séducteur, comme on peut le voir lors de ses interactions avec ses clients. Bien qu'elle soit âgée de plusieurs centaines d'années, elle a un comportement enfantins et prétentieux, notamment en faisant des crises de colère et en pleurant lorsque les choses ne vont pas comme elle le souhaite et en s'en prenant à n'importe qui pour se défouler. Lors de ses interactions avec son frère et les autres courtisanes, Daki se comportait généralement comme une enfant gâtée, arrogante et hargneuse.

Ces tendances enfantines peuvent être dues au fait qu'elle n'était qu'une jeune fille de treize ans lorsqu'elle a été transformée en démon. Gyutaro note que lorsqu'elle était humaine, elle était honnête et facilement influençable, ce qui l'amène à prendre facilement à cœur les traits de caractère et les paroles de ceux en qui elle a confiance et qu'elle admire, comme on l'a vu lorsqu'elle a été facilement influencée par Muzan. Son frère Gyutaro croit lui-même que la seule raison pour laquelle elle est ainsi est due au fait qu'elle a été élevée par lui pour être égoïste et pour ne s'inquiéter et se soucier que d'elle-même.

 

Daki - Demon Slayer

 

Histoire

Vie Humaine

Daki est née il y a de nombreuses années sous le nom d'Ume dans le quartier Rashomongasi (classe sociale la plus basse) du Quartier des Plaisirs, où l'on envoyait et laissait mourir les prostituées malades, les geishas et les oirans qui ne pouvaient plus travailler dans les maisons closes. Sa mère biologique y était prostituée et avait donné naissance à son frère aîné quelques années auparavant. Son père biologique n'est jamais mentionné, mais il était probablement l'un des clients de sa mère. Son frère a noté que leur mère était instable mentalement (probablement en raison des conditions de vie extrêmement dures et pauvres du quartier), ayant tenté de se suicider et de tuer son fils à plusieurs reprises, en plus de faire une fausse couche. Elle a également abusé physiquement de son fils parce qu'elle n'avait pas les moyens de le nourrir, le forçant à se débrouiller seul. Lorsqu'Ume est née, sa mère l'a détestée à cause de la couleur de ses cheveux et de ses yeux, puis a essayé de la tuer. Un jour, elle a essayé de lui couper les cheveux avec un rasoir, mais Gyutaro est devenu furieux et s'est déchaîné sur elle. Leur mère s'est alors éloignée d'eux. Ume a été principalement élevée par son frère jusqu'à son adolescence, lorsque sa mère est décédée de la maladie d'Ume, dont elle portait le nom.

Daki - Demon Slayer

Gyutaro a remarqué que même lorsqu'elle était enfant, Ume avait un visage incroyablement beau que même les hommes et les femmes adultes hésitaient à regarder. Elle était si belle que si elle souriait, on lui offrait des choses ; d'où le surnom de Shiraume. Cela lui donne l'espoir que tous les deux pourraient sortir de la pauvreté et être en mesure de mener une vie meilleure en étant repérés et finalement recrutés pour travailler dans l'une des plus prestigieuses maisons closes du district. Comme il l'avait espéré, Ume au début de son adolescence, a finalement été choisie pour travailler dans l'une des maisons closes de grande classe du quartier des plaisirs. Elle commence alors à recevoir une éducation appropriée, à apprendre les bonnes techniques et à se nourrir des meilleurs aliments pour devenir une Oiran. Avant même que sa formation ne soit terminée, Ume avait déjà commencé à faire fortune en attirant de nombreux prétendants et clients dans la maison close, grâce à sa beauté. Dans le même temps, son frère aîné a commencé à travailler comme son « collecteur » et collectait l'argent et les dettes dues à la maison close.

Cependant, tout cela a pris fin lorsque Ume a crevé l'œil d'un samouraï, un de ses clients, qui avait insulté son frère alors que celui-ci était parti collecter des dettes. En représailles, elle a été ligotée, brûlée vive et laissée dans un fossé. Elle a ensuite été découverte par son frère, qui a commencé à paniquer en voyant son état de mort imminente. Ils ont ensuite été découverts par le même samouraï qu'elle a rendu aveugle, accompagné du directeur de la maison où elle travaillait. Ils tentent de tuer Ume et Gyutaro, mais c'est le frère de cette dernière qui les tue. Il ramasse alors le corps calciné de sa sœur et le porte dans toute la ville à la recherche d'aide. Son combat s'est avéré vain, car il s'est rendu compte que personne ne les aiderait.

Alors que Gyutaro s'effondrait d'épuisement à cause de ses graves blessures, Doma, qui était un Rang Supérieur numéro 6 à l'époque, tombe sur la fratrie pendant qu'il errait dans le quartier à la recherche de belles Geishas à dévorer. Prenant pitié pour eux, il leur propose de les aider en les transformant en démons, prétendant que c'est parce qu'il était une personne sympa. Il les défie ensuite pour devenir assez forts pour être choisis par Muzan Kibutsuji et rejoindre les Douze Lunes Démoniaques à ses côtés.

Vie démoniaque

Plusieurs années après être devenue un démon, Daki a déjà acquis une réputation de cruauté, à tel point que des personnes âgées se souvenaient de sa mauvaise humeur et demandaient que le mot « hime » (qui signifie « princesse») soit ajouté à son nom. Les activités de Daki et de son frère ont fini par attirer l'attention de Muzan Kibutsuji, qui a reconnu leur force et leur puissance et les a officiellement autorisés à rejoindre les Douze Lunes Démoniaques, et tous deux ont reçu le Rang Supérieur numéro 6.

Plus tard, Daki a combattu, tué et mangé sept Piliers.

Daki - Demon Slayer

Deux jours avant que Tanjiro Kamado et ses coéquipiers n'infiltrent le quartier des plaisirs, Daki a été confrontée à Omitsu, le gérant de la maison Kyogoku, au sujet de son traitement abusif du personnel. Lorsque l'hôtesse a révélé qu'elle connaissait le passé et l'espérance de vie de Daki, la Rang Supérieur l'a saisie. La transportant loin au-dessus du quartier, Daki se moque d'Omitsu pour sa stupidité, la qualifiant de non comestible et la laissant tomber pour finalement mourir. En retournant dans sa chambre, Daki a été surprise de voir Muzan Kibutsuji. S'inclinant devant son maître, elle l'écoute la féliciter pour sa nouvelle force, la mettre en garde contre la négligence et lui dire qu'il espérait beaucoup d'elle en tant que Démon spécial.

Synopsis

Arc Quartier des plaisirs

Marchant avec plusieurs assistants, Daki passe sous le regard attentif de Tengen Uzui sans être détectée sous son apparence d'oiran. Plus tard, en utilisant sa ceinture, elle interroge Makio sur les lettres qu'elle avait envoyées. Sentant la présence d'Inosuke Hashibira, la ceinture de Daki s'enfuit.

Daki est apparue derrière Zenitsu Agatsuma en tant que Warabihime, exigeant de savoir ce qu'il faisait dans la chambre de quelqu'un d'autre et s'est rapidement irritée de l'absence de réponse. Elle se défoule alors sur deux filles qui tentaient de défendre Zenitsu, insultant le jeune pourfendeur de démons avant de maltraiter vicieusement une fille qui pleurait parce qu'elle ne nettoyait pas sa chambre assez vite. Sa colère augmente lorsque Zenitsu saisit son poignet pour mettre fin à sa cruauté.

Daki le frappe à travers plusieurs murs, le menaçant de le discipliner davantage, mais s'arrête lorsque le maître de la maison close la supplie d'arrêter. S'excusant auprès de lui, elle ordonne que les blessures de Zenitsu soient soignées et que le désordre provoqué par son accès de colère soit nettoyé. La Rang Supérieur est intrigué par l'identité de Zenitsu, notant qu'il pourrait être un pourfendeur de démons. Plus tard, dans sa chambre, elle se réjouit du succès de son plan, promettant de tuer et de manger tous ses ennemis.

Daki est ensuite apparu derrière Koinatsu, cherchant à la manger avant qu'elle ne parte se marier. Elle est ensuite confrontée à Tanjiro Kamado alors qu'elle retenait sa camarade oiran et l'interroge sur le nombre de personnes envoyés en renfort, y compris sur le Pilier. Rejetant le jeune homme pour sa faiblesse, Daki est furieuse lorsqu'il exige qu'elle libère Koinatsu et attaque le pourfendeur de démons avec ses ceintures. Notant qu'il a survécu, elle complimente les yeux de Tanjiro, souhaitant les manger. Elle se heurte à nouveau brièvement au jeune pourfendeur de démons, notant son habileté à ne sectionner que la partie de la ceinture contenant Koinatsu, mais annonçant avec confiance qu'il va perdre.

 

Daki - Demon Slayer

 

Elle exprime ensuite son irritation face à l'ingérence de ses ennemis, demandant de nouveau à Tanjiro où en sont ses renforts. Malgré son refus de lui fournir des réponses, elle lui propose de le laisser vivre s'il lui répond, notant que dans leur bref affrontement, son épée avait été ébréchée. Elle déclare également que celui qui avait forgé la lame était un terrible forgeron et s'irrite une fois de plus lorsque son adversaire nie cela, promettant de le tuer avec sa prochaine attaque. En lançant ladite attaque, Daki est choquée lorsque Tanjiro coupe ses ceintures avec une technique Hinokami Kagura. Remarquant le changement dans son style d'épée, elle esquive l'attaque suivante et riposte avec sa propre attaque. Manquée par une autre technique Hinokami Kagura, la Rang Supérieure se retourne pour faire face à son adversaire au moment où sa lame frappe son cou.

Sa tête décapitée est alors tombée au sol, faisant face à celle de Gyutaro. Alors que leurs têtes commençaient à se désintégrer, Daki gronde son frère, le rendant responsable de leur défaite et affirmant qu'une chose disgracieuse comme lui ne pourrait jamais être son frère ou sa sœur, tandis que Gyutaro réplique que Daki est faible et ne fait rien pour l'aider. Attristé par les querelles entre frères et sœurs, Tanjiro est alors intervenu, couvrant la bouche de Gyutaro pour l'empêcher de hurler des injures à sa sœur et les suppliant de se réconcilier, car ils n'avaient plus que l'autre au monde. Daki se met à pleurer, hurlant qu'elle ne veut pas mourir. Cependant, sa tête finit par se désintégrer, laissant Gyutaro seul. Alors que Gyutaro commence à se souvenir de leur vie avant de devenir des démons, Daki lui apparait sous sa forme originelle d'Ume, lui demandant où ils allaient et de l'emmener avec lui. Il l'a d'abord rejetée, lui disant sèchement de ne pas le suivre. Cependant, Ume l'étreint soudainement, s'excusant pour ses paroles passées et lui criant qu'ils sont frères et sœurs et qu'elle ne le laisserait jamais partir. Le duo est alors parti dans l'au-delà, Gyutaro portant Daki sur son dos comme il l'a toujours fait auparavant.

Daki - Demon Slayer

Aptitudes et Compétences

  • Capacités générales : En tant que démon de Rang Supérieur, Daki est très puissante, ayant été personnellement reconnue par Muzan comme étant un « démon spécial ». Il est noté que Daki est capable de tuer et de manger sept Piliers dans le passé, ce qui témoigne de sa force. Cette affirmation est d'autant plus crédible qu'elle a été capable de vaincre et d'avoir l'avantage sur Tanjiro Kamado, Nezuko Kamado, Zenitsu Agatsuma et Inosuke Hashibira, tous des combattants talentueux, ce qui confirme son statut initial de membre des Douze Lunes Démoniaques. Cependant, son rang et sa position parmi les Rangs Supérieurs ne sont dus qu'aux pouvoirs et aux capacités de son frère qui améliorent les siens.
  • Immunité à la décapitation : Daki possède une immunité unique à la décapitation par les Épées du Soleil grâce à son lien avec Gyutaro, que ce soit lorsqu'il « dort » en elle ou lorsque son « noyau » est implanté dans son corps. Cela est illustré par le fait que, bien que décapitée à plusieurs reprises par Tengen et Inosuke, le corps de Daki ne montre absolument aucun signe de désintégration. Comme les pourfendeurs de démon le réalisent rapidement, le seul moyen de contourner cette immunité est que Gyutaro lui-même soit décapité en même temps qu'elle.
  • Perception extrasensorielle : Daki a la capacité de partager ses sens et son esprit avec son frère aîné, ainsi que de lui permettre de contrôler son corps en lui implantant un de ses yeux sur le front. Grâce à cet œil, elle peut lui envoyer des informations logistiques par ce lien afin qu'ils puissent mieux coordonner leurs attaques. En même temps, cette capacité renforce toutes les capacités existantes de Daki et améliore son propre sens de la vue, du fait qu'elle a été implantée avec l'un des yeux de son frère. De plus, grâce à son Obi, Daki peut obtenir des informations de plusieurs endroits à la fois et même de communiquer télépathiquement avec lui.
  • Manipulation des cheveux : Daki a brièvement montré sa capacité à manipuler ses cheveux, en les faisant passer du noir au blanc et en les transformant en arme lorsqu'elle a tenté d'attaquer Inosuke en enroulant ses cheveux autour de ses bras, après qu'il l'ait décapitée et lui ait retiré la tête pour l'empêcher de la rattacher.
  • Régénération : En tant que démon de Rang Supérieur, Daki est dotée de puissantes capacités de régénération, comme en témoigne le fait qu'elle ait pu se guérir facilement après avoir été brûlée par le Pouvoir Sanguinaire de Nezuko et qu'elle ait pu faire repousser les tentacules de sa ceinture en quelques secondes après les avoir coupés. Daki est capable de rattacher facilement sa tête coupée, bien qu'elle ait été décapitée à plusieurs reprises par Tengen et Inosuke.
  • Vitesse et réflexes : Daki est extrêmement rapide, comme le montre le fait qu'elle puisse suivre sans effort les techniques d'Hinokami Kagura de Tanjiro, au point de remarquer que c'était ennuyeux. Daki peut également suivre les techniques Foudre de Zenitsu, ainsi que la vitesse et les explosions de Tengen. Après le réveil de Gyutaro, les mouvements de Daki sont devenus encore plus rapides.
  • Force : En tant que démon qui abrite une concentration extrêmement élevée du sang de Muzan Kibutsuji, Daki possède une force physique incroyable. Elle l'a démontré en faisant traverser deux pièces à Zenitsu sans effort, en perçant un trou dans un toit en le frappant à mains nues et en arrachant presque l'oreille d'une jeune fille. Daki peut également soulever une femme âgée sans aucun problème.
  • Résistance et endurance illimitées : Comme tous les démons, Daki a une résistance et une endurance infinies. Bien qu'elle se soit fait trancher la tête à plusieurs reprises, Daki n'a jamais montré aucun signe de douleur ou d'agonie.

 

Daki - Demon Slayer

 

Pouvoir Sanguinaire

  • Manipulation de l'Obi Sash : Le Pouvoir Sanguinaire de Daki lui permet de manipuler les ceintures Obi à motifs floraux qu'elle porte et qui sont créées à partir de sa chair et de son sang. Ses ceintures sont réputées pour être douces comme la soie, mais aussi tranchantes, sinon plus, que la plupart des épées du Soleil. En combat, elle façonne sa chair en des dizaines de ceintures pour lancer des attaques à distance tout en protégeant son corps, ce qui fait de ses ceintures un mélange parfait d'attaque et de défense. Les ceintures de Daki sont si puissantes qu'elles peuvent repousser et bloquer les attaques des explosions de Tengen et découper des immeubles en un instant. Elles sont particulièrement difficiles à couper en raison de leur souplesse, et peuvent même atténuer l'efficacité des attaques de type slash en se pliant. Ses ceintures ont une propriété unique qui lui permet de stocker des objets, généralement des humains qu'elle veut manger, à l'intérieur de ses ceintures. Elle les piège à l'intérieur de ses ceintures en transformant les objets qu'elle souhaite stocker en versions plates en 2 dimensions à l'intérieur de celles-ci, ce qui lui permet d'être furtive dans ses mouvements, car toute ouverture ou chemin suffisamment large pour qu'une ceinture puisse y entrer est une ouverture ou un chemin qu'elle peut prendre. Pour libérer quelqu'un d'être piégé dans les sashs, il faut la couper tout en évitant de couper les personnes piégées à l'intérieur, libérant immédiatement toute personne et lui rendant sa forme précédente. Daki utilise cette capacité pour stocker les humains qu'elle souhaite manger dans un espace souterrain et les consommer plus tard. Enfin, Daki peut transformer son propre cou en ceinture pour éviter d'être décapitée.
    • Obi en chair et en os : Daki a également montré sa capacité à créer des Obi sensibles, qu'elle utilise pour garder et protéger sa stock et surveiller sa nourriture. Elle a également créé une autre ceinture vivante pour surveiller Hinatsuru, qu'elle soupçonne d'être une espionne des Pourfendeurs de démons et pour la tuer si quelque chose ne va pas. Daki peut également communiquer par télépathie avec ses écharpes sensibles, comme elle a pu le montrer en lui donnant des instructions et en surveillant le combat d'Inosuke.

Daki - Demon Slayer

Anecdotes

  • « Daki » contient les kanji de « dégénérer, descendre, tomber dans » (堕, da) et « princesse » (姫, ki), et son vrai nom a le kanji de « prune » (梅, ume). Le pseudonyme qu'elle utilisait en tant qu'oiran se traduit par « fougère » (蕨, warabi) et « princesse » (姫, hime).
    • Son frère a révélé que son nom de naissance en tant qu'humaine, « Ume », était le nom de la maladie qui a tué leur mère. Il semblerait que ce soit la syphilis, puisque son nom japonais est « Baidoku » (梅毒), « Bai » et « Ume » sont des lectures alternatives du même caractère.
    • Le surnom humain de Daki a les kanji pour « blanc » (白, shira) et « prune » (梅, ume).
  • Muzan la voyait comme une enfant pas très intelligente.
  • Il est possible qu'une des raisons pour lesquelles Muzan faisait semblant d'apprécier Daki était parce qu'elle était belle et une source de revenus importante. Il est noté que l'un des démons de Rang Supérieur préférés de Muzan était Gyokko, car ses pots étaient des œuvres d'art qui pouvaient être vendues à un prix élevé, ce qui suggère que malgré le fait qu'il soit un démon, Muzan appréciait l'argent. En tant qu'oiran, Daki aurait également gagné beaucoup d'argent.
  • D'après les références et les paroles de Muzan au chapitre 98 et l'odorat de Tanjiro, il est probable que son frère Gyutaro était le véritable détenteur de la position de Rang Supérieur numéro 6 et non elle.
  • La capacité de Daki à transformer son cou en une ceinture extensible semble être basée sur le yôkai du folklore japonais appelé le Rokurokubi.

 

FIGURINE MANGA FRANCE

Notre boutique met à votre disposition tout type de figurine et produit dérivé sur les mangas, l'ensemble de nos produits sont fidèlement adaptés des mangas/animes en question.

Vous y retrouverez des Figurines, des Lampes LED, des Coques iPhone et Airpods ainsi que des Vêtements et des Goodies à l'effigie de vos personnages préférés.

Les personnages présents sur notre boutique en ligne sont issus de vos Animes et Mangas les plus populaires tels que: One Piece, Naruto, Demon Slayer, Dragon Ball ZJujutsu Kaisen...

Les produits sur les mangas que nous proposons ne sont pas nécessairement des produits à offrir en cadeau. Vous pouvez vous en servir à titre personnel, afin de décorer votre chambre ou remplir votre armoire à collection tel un véritable Otaku !

Alors n'hésitez à venir faire un tour sur notre boutique en ligne en cliquant ici !

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés