Zarachi Kenpachi

Zenpachi Zaraki est l'actuel capitaine de la 11e division du Gotei 13 . Il est le onzième Kenpachi à occuper ce poste. Son premier lieutenant était Yachiru Kusajishi et son lieutenant actuel est Ikkaku Madarame .

Avant de commencer vous pouvez dès à présent retrouver l'ensemble de nos figurines manga venue de France en cliquant ici 

FIGURINE MANGA FRANCE

 

Durant son passé de criminel antérieur à sa carrière de Shinigami où il vivait dans le 80e District Nord du Rukongai, Zaraki, il rencontra une jeune fille aux cheveux roses originaire de Kusajishi, le 79e District Nord, et décida de la baptiser Yachiru en raison de la femme qu'il admire et respecte par dessus tout. Yachiru deviendra par ailleurs sa fidèle partenaire au fil de l'histoire, devenant même sa Vice-Capitaine une fois devenu Capitaine.

Durant son enfance, il était déja un bretteur exceptionnel et massacrait toute vie jusqu'à sa rencontre avec le 1er Capitaine de la 11ème Division et parrallèlement le premier kenpachi, Yachiru Unohana. Ayant fait jeu égal avec cette dernière, il se fixera pour objectif de la surpasser. Après avoir vaincu Kenpachi Kiganjô, il devent le Onzième Shinigami à avoir ce titre de combattant exceptionnel.

Sa réputation de sanguinaire le rend méprisable par Byakuya Kuchiki et Kaname Tōsen, respecté par Ikkaku Madarame et Yumichika Ayasegawa ainsi que craint par Yoruichi Shihōin. Sa puissance au combat sera d'ailleurs le facteur-clé de son inclusion dans la Force Militaire Spéciale.

Apparence

Kenpachi est un Shinigami grand et musclé avec un aspect sauvage et agressif, ce qui correspond à sa personnalité. Il a un long visage aux pommettes prononcées et des arcades sourcilières sans sourcils. Il a des yeux verts et de longs cheveux noirs. Un trait notable dans son apparence est une longue et fine cicatrice verticale sur le côté gauche de son visage et sur son œil gauche, infligée par Retsu Unohana alors qu'il était encore un enfant.

En plus de l'uniforme de Shinigami standard, il porte des bandages blancs à travers son abdomen et un haori de capitaine sans manches (qui appartenait au capitaine précédent et a été prise après sa défaite), qui a un aspect abîmé. Il coiffe ses cheveux en brins raides lors de ses bains, il a attaché des petites cloches au bout de ses piques, et porte un cache-œil noir spécial sur son œil droit. Au cours de son 1er combat contre Ichigo, le cache-œil était plus élégant, ayant un contour en or et une chaîne noire similaire. Il portait aussi un bandeau noir au ras du cou. Plus tard, il enleva le collier et son cache-œil à des lanières normales.

Dix-sept mois après la défaite de Aizen, les cheveux de Kenpachi ont poussés jusqu'en dessous de ses épaules et il n'a plus ses clochettes. Le style de son cache-œil a encore changé, devenant seulement un morceau de tissu recouvrant son œil droit. Le cache-œil est noir avec un contour gris.

Zarachi Kenpachi

Personnalité

Bien qu'il soit connu pour être un combattant violent, les actions de Kenpachi ont tendance à être fait pour le bien. Kenpachi vit pour la bataille, et apprécie un bon combat plus que tout. Il se retient pour faire en sorte de faire durer un combat plus longtemps. Il réclame des blessures et la mort car ils ne sont que le prix à payer pour un bon combat. Malgré sa tendance à être brutal, Kenpachi arrête généralement un combat si son adversaire est trop affaibli pour se battre, en prétendant qu'il est pas intéressé à la lutte contre " les mauviettes qui ne peuvent plus se battre", et il ne se sent pas obligé de porter un coup de grâce à tous ceux qui ne peuvent plus se battre plus longtemps. Cependant, il va sans hésiter tuer son adversaire si ils refusent de mettre fin à leur lutte, comme lors de ses combats avec Kaname Tōsen et Nnoitra Gilger. Il prend également son titre de Kenpachi au sérieux, disant à Gremmy Thoumeaux qu'il n'y a rien que ce dernier peut créer ce qu'il ne peut couper parce que comme son titre l'indique, sa puissance ne doit pas être prise à la légère.

La coiffure unique de Kenpachi est en partie dû à son habitude de prendre un bain tous les jours avant d'aller dormir, ce qui est une nécessité pour lui en raison de sa forte transpiration. Pendant ces bains, il se lave souvent les cheveux avec du savon, ce qui les rend raide. Il aime le faire, car il est facile pour lui d'adopter son style préféré. Il a essayé une fois le traitement des cheveux recommandés par la Première Division du Lieutenant Chōjirō Sasakibe, mais ses cheveux sont devenu trop soyeux et était impossible de fixer pendant un certain temps. Depuis lors, Kenpachi déteste beaucoup le lieutenant. Kenpachi attache les cloches à ses cheveux lui-même, ce qui prend un certain temps à accomplir. La plus haute cloche en particulier, lui prend plusieurs heures pour fixer, comme la pointe de ses cheveux est juste au-delà de sa portée. Il refuse d'obtenir de l'aide , car il pense qu'il est bizarre que quelqu'un d'autre puisse lui coiffer ses cheveux.

En de multiples occasions, Kenpachi a montré un grand respect à ceux qui peuvent le vaincre dans un combat et ceux qui peuvent le pousser à sa limite. Ichigo n'est que le second personnage à avoir vaincu Kenpachi (bien qu'il considère ça comme une défaite), ce dernier considère Ichigo comme un membre de sa Division. Malgré le refus de Ichigo de s'engager dans une revanche contre Kenpachi car il le considère comme un allié, Kenpachi exprime sans cesse son désir de le combattre à chaque fois qu'ils se rencontrent.

Kenpachi détient également un grand respect pour Unohana, la seule personne qu'il ait jamais admiré, comme elle était la première personne à lui faire éprouver le frisson durant leur combat. Il reconnaît qu'ils sont très semblables, et est amené aux larmes à la pensée d'être incapable de la battre avant qu'il ne meure. En tuant, par inadvertance, Unohana, Kenpachi se mit à crier et à lui demander de ne pas mourir.

Kenpachi contredit parfois sa propre logique dans les combats. D'une part, Kenpachi souhaite augmenter son pouvoir personnel. Et d'autre part, il cache sa force pour profiter d'un combat aussi longtemps que possible. Bien qu'il se développe pour la bataille, Kenpachi a vraiment des émotions. Kenpachi et son Vice-Capitaine, Yachiru, ont été proches depuis leur rencontre, et ont une relation "père-fille", ce qui fait de Yachiru l'une des rares personnes dont il prend soin. Cependant, il a déclaré à ses subordonnés que si ils interfèrent dans ses combats, il "les coupe en premier". Mis à part Yachiru, Kenpachi donne profondément sens à son nom. Après son combat avec Ichigo, Kenpachi parle de la douleur de ne pas avoir un nom, comme il a vécu ses premières années sans. Cela l'amène à se sentir coupable de ne pas connaître le nom de son épée. Depuis lors, il a cherché à connaître son identité.

Kenpachi croit fermement que le plaisir vient avant de travailler. Un exemple est quand Kenpachi envoie son 5ème officier assis, Yumichika, pour repousser les Bounts dans la ville de Karakura, comme il est le seul officier de haut rang qui est pas occupé, ou plutôt, occupé à s'amuser, étant donné que Yachiru grignote et Ikkaku fait une sieste. Pendant son temps libre, Kenpachi prend toujours sa sieste l'après-midi. Il n'a pas un plat particulièrement préféré, mais il déteste particulièrement le natto (plat à base de haricots de soja).

Après avoir tué Unohana et enfin appris le nom de son Zanpakutō, il conserve son désir de se battre mais ne s'intéresse pas trop aux détails. Kenpachi est devenu un peu plus calme et plus concentré. Il est plus disposé à entendre raison, après avoir pris du recul pour aller à la recherche de Yachiru quand Nanao Ise a expliqué que ses hommes la trouveraient plus vite. De même, il se montre beaucoup plus préoccupé par Yachiru que précédemment; quand il découvre qu'elle a disparu, Kenpachi ordonne frénétiquement ses hommes de commencer à la chercher.

Zarachi Kenpachi

Passé

Le nom de Kenpachi est venu du quartier où il résidait autrefois, Zaraki, qui était le 80e District Nord du Rukongai. Le district est le pire, le plus illégal du Rukongai, rempli de voleurs et d'assassins (alors que la zone n°1 était la plus ordonnée et respectueuse de la loi). Bien que résidant dans le district 80, Kenpachi était sans nom. Etant un jeune garçon vivant dans les rues du Rukongai, Kenpachi, voit un jour le cadavre d'un Shinigami, et pris son sabre, imprimant au fil du temps, son âme sur l'Asauchi pour en faire son propre Zanpakutō. Pendant ce temps, il a fini par devenir compétent en maniement d'épée, et tua de nombreux adversaires.

Au cours de ces combats, il croisa ​​Yachiru Unohana, la première Kenpachi et combattu avec elle. Cette lutte fut la première fois où il ressentit la peur, et par la suite le premier combat qu'il n'a jamais aimé, après avoir été ennuyé en tranchant quoi que ce soit d'autre. Il a inconsciemment scellé son pouvoir pour leur permettre de durer plus longtemps et par conséquent perdu pour elle. Après leur combat, il a commencé à l'admirer, et voulait se battre comme elle.

Des années plus tard, devenu un jeune homme, Kenpachi, s'approcha d'une jeune fille, qu'il nomma Yachiru, en souvenir de la seule personne qu'il ait jamais admiré, après qu'elle n'est montré aucune crainte face à son épée. Yachiru est venu du 79e district, Kusajishi, où ses parents ont été assassinés, apparemment pas trop longtemps avant l'arivée de Kenpachi. Ce jour-là, il a pris un nom: Kenpachi, le titre accordé au Shinigami le plus fort à chaque génération, ayant tué le plus d'ennemis et ayant remporté le plus de combats.

Plus tard, il rencontra deux hommes, Ikkaku Madarame et Yumichika Ayasegawa avant leur entrée au Seireitei. Ikkaku est un bon combattant, tête brûlée, en manque d'adversaires et vit dans Kenpachi un bon rival. Yachiru avertit Ikkaku que s'était une mauvaise idée de jouer avec Kenpachi alors qu'il était de bonne humeur, mais Ikkaku n'a pas pris l'avertissement au sérieux. Quand Kenpachi et Ikkaku se rencontrent face à face, ce dernier est immédiatement devenu alarmé par le Reiatsu du Colosse, mais était heureux d'avoir enfin un vrai défi. Kenpachi attaque avec suffisamment de force pour créer un cratère dans le sol sous Ikkaku, ce qui a quelque peu alarmé Yumichika. En raison de la force de Kenpachi, Ikkaku a été forcé d'être sur la défensive, reculant face aux attaques de Kenpachi. Comme les deux continuent de se battre, Ikkaku essaye de submerger Kenpachi, mais il ne réussi pas à le faire, ne réussissant qu'a augmenté ses propres blessures tandis que son adversaire reste intact. Alors que Kenpachi a mentionné qu'il s'amusait, il a décidé de finir Ikkaku avec une frappe rapide, entraînant la défaite de ce dernier.

Ikkaku s'énerve lorsque Kenpachi s'en va sans le tuer. Kenpachi lui dit clairement qu'il n'y a aucun intérêt à combattre une mauviette qui ne peut plus se battre, notant ensuite qu'il n'a aucune obligation à l'achever. Ikkaku pensant qu'il jouait avec lui, demande à Kenpachi de le tuer. Mais ce dernier, perdant patience, empoigne Ikkaku et lui demande pourquoi il veut tant mourir s'il aime tant combattre. Kenpachi lui explique une philosophie à suivre pour les gens comme lui : "Ne reconnais pas la défaite et ne cours pas après la mort. Meurs en premier, puis admets la défaite. Lorsque tu perds, mais que tu ne meurs pas, ça veut juste dire que tu as eu de la chance. A ces moments là, pense seulement à la survie. Survis, et pense seulement à tuer le gars qui n'a pas réussi à te tuer.".Kenpachi lui fait remarquer en souriant que ce n'est pas comme s'il était facilement venu à bout de lui ; il est juste chanceux d'échapper à la mort. Il dit à Ikkaku qu'il doit survivre, revenir et essayer à nouveau de le tuer. Avant qu'il ne s'en aille, Ikkaku lui demande son nom et apprend qu'il est Kenpachi Zaraki.

Quelque temps plus tard, Kenpachi tue Kenpachi Kiganjō, le capitaine de la Onzième Division, en un seul coup face à plus de deux cents membres de la Division. Conformément à la troisème Qualification de capitaine de première instance, Kenpachi devint le nouveau capitaine de cette division. En tuant Kenpachi Kiganjo, il est devenu le titulaire officiel et incontesté du titre "Kenpachi", ainsi que de devenir la onzième personne à détenir le titre : Kenpachi.

Le lendemain, durant sa première prise de parole adressée à sa division, il est salué par Ikkaku et Yumichika, qui sont déjà devenus Shinigamis et ont déjà rejoint la division. Ikkaku dit à Kenpachi qu'il est revenu comme il le lui avait suggéré, ce qui fait sourire Kenpachi. Plus tard, ils sont présents à la bataille de la division contre un Hollow chenille. Lorsqu'au début la division perd, Ikkaku arrive pour le battre mais est stoppé par Kenpachi qui décide de le tuer lui-même. Après que le Hollow ait été abattu, d'autres Hollows arrivent, incitant Ikkaku et Yumichika à rejoindre la bataille. Bien qu'il soit d'abord contre, Kenpachi est convaincu lorsqu'il réalise que les deux ont des façons de combattre similaires et, comme tels, voudraient combattre à ses côtés. Après cela, Kenpachi leur permet de participer à ses combats.

Zarachi Kenpachi

Peu de temps après avoir rejoint le Gotei 13, Kenpachi a été forcé par Genryūsai Shigekuni Yamamoto d'apprendre le Kendo parce qu'il n'a pas appris aucune formation officielle du maniement d'épée, après avoir contourné ces qualifications normalement nécessaires en raison de la façon dont il a atteint sa position. Le Central 46 ordonna à Yamamoto d'arrêter la formation après un jour, car ils se sont inquiétés sur le fait que si Zaraki atteint son plein potentiel et se rebelle, il pourrait devenir invincible. Kenpachi haïssait l'utilisation du Kendo parce que ses batailles finissaient trop vite pour lui, donc il ne l'utilisait que si sa propre vie était en danger.

Histoire

Arc de la Soul Society

Prologue

Kenpachi et Gin Ichimaru provoquent tous les deux Byakuya Kuchiki à propos de sa sœur Rukia Kuchiki condamnée à mort, lui demandant si il n'est pas soucieux, puisqu'une famille noble ne supporterait pas avoir un criminel dans leur clan. Byakuya rétorque qu'il ne pensait pas que les gens de la classe inférieure pouvaient comprendre les subtilités de l'aristocratie. Kenpachi déclare qu'au contraire, il est intelligent et il propose même à Byakuya de lui permettre d'aller décapiter sa sœur avant l'exécution. Lorsque Byakuya lui dit qu'il est surpris, puisqu'il ne savait pas qu'il avait un niveau assez élevé pour tuer des gens, Kenpachi lui demande s'il veut qu'il lui fasse une démonstration. Byakuya ne semble pas réticent et avant les deux ne puissent engager le combat, Gin, arrête Kenpachi, le lie et l'emmène plus loin.

Invasion des Ryōkas

Après qu'Ichigo Kurosaki et ses amis soient arrivés à la Soul Society, une réunion d'urgence rassemblant 12 des 13 Capitaines se tient aux quartiers de la 1ère Division. Ichimaru arrive en dernier et se fait insulter par Kenpachi et le 12e Capitaine, Mayuri Kurotsuchi, qui commence à se disputer également avec Zaraki. Yamamoto calme la rixe entre les 2 Capitaines avant d'être interrompu par une alarme prévenant l'entrée des Ryôkas dans le Seireitei. Kenpachi est le 1er à foncer avec sa vice-capitaine pour chasser ces âmes errantes. Il voit alors le point d'impact du boulet de canon Shiba sur le Shakonmaku ainsi que la séparation du groupe en 4. Il se demande lequel il va devoir chasser.

Il commence alors à chasser le Ryoka le plus fort, mais Yachiru le guide dans la mauvaise direction pendant que les ennemis progressent vers leur objectif. Alors qu'il est perdu, il se retrouve dans l'enceinte la 4e Division, spécialisée dans les soins, trouvant Mayuri qui est sur le point d'"interroger" son lieutenant, Ikkaku Madarame qui a perdu au combat. Il le stoppe donc et le force ensuite à partir. Il demande ensuite à Ikkaku qui l'a vaincu et apprend l'existance d'un Shinigami aux cheveux oranges avec un sabre aussi grand que lui, Ichigo Kurosaki. Kenpachi lui demande s'il lui a parler de lui durant leur combat, ce qu'Ikkaku acquiesce et rajoute que ce Shinigami est en pleine évolution et que plus Kenpachi attendra pour le combattre, plus il deviendra fort. Le 11e Capitaine frémisse donc d'impatience.

Après un certain temps, il arrive à déterminer où se dirige Ichigo, et décide d'attendre son arrivée. Alors que Ichigo, Ganju Shiba, et Hanatarō Yamada traversent le Seireitei, ils sentent l'énorme Reiatsu de Kenpachi. Alors qu'il tente de discerner qui parmi les trois est le plus fort, il réalise enfin que c'est Ichigo. En se présentant, il dit à Ichigo qu'il est venu pour le tuer. Ichigo et les deux autres essaient de se sortir de sa forte pression spirituelle mais ils ne peuvent pas aller bien loin. Kenpachi est déterminé à lutter contre Ichigo, peu importe l'issue du combat, se montrant indifférent à ses amis ou au destin de Rukia. Kenpachi, voyant la posture de combat de Ichigo, le complimente sur elle, mais note qu'il a des ouvertures, et il admet aimer sa pression spirituelle. Kenpachi reconnaît qu'il comprend pourquoi Ikkaku a perdu contre lui, mais note que Ichigo est encore trop faible pour lui. Il décide alors de donner Ichigo une chance de le battre. Kenpachi, découvrant son torse, dit à Ichigo de le couper n'importe où et de ne pas se retenir. Alors que celui-ci refuse d'attaquer un adversaire désarmé, Kenpachi le lui recommande et affirme que c'est tout simplement un handicap, et alors qu'il devrait apprécier cette offre. Ichigo lui dit alors d'économiser sa sympathie pour quelqu'un d'autre. Kenpachi lui rétorque que la vie se résume à tuer ou être tué.

Zarachi Kenpachi

 

Ichigo, attaquant la poitrine exposée de Kenpachi, ne cause aucun dommage, à sa grande confusion. Kenpachi, déçu, commence à dégainer son Zanpakutō en disant à Ichigo que c'est son tour et de ne pas mourir trop vite. Lorsque la main d'Ichigo commence à saigner, Kenpachi, lui demande pourquoi il est surpris que son épée ne puisse pas le couper puis pousse Ichigo en arrière, en utilisant son bras contre sa lame. Kenpachi, explique à Ichigo pourquoi son épée ne peut pas le couper car les combats de Shinigamis sont des chocs de Reiatsu et que si tu n'as pas le niveau pour lutter, peu importe la taille de ton sabre, c'est le plus faible qui recevra les dégâts.

Ichigo, terrifié, essaie de fuir Kenpachi, comme il ne peut pas le blesser. Kenpachi finit par courir après lui pendant un temps jusqu'à que cela l'ennuie et décide de s'asseoir. Lorsque Ichigo le confronte enfin, il semble heureux et demande si Ichigo il s'est préparé à mourir ou à capituler. Ichigo refuse de le faire, attaque et finalement réussit à blesser Kenpachi. Kenpachi, extrêmement excité, voit qu'Ichigo peut réellement le blesser, et dit à Ichigo de garder sa pression spirituelle et de ne pas se détendre puis l'attaque.

Les deux continuent leur combat, avec l'avantage pour Kenpachi. Ce dernier est heureux de voir Ichigo s'améliorer. Lorsque Kenpachi commente sur la façon dont Ichigo utilise les sons de ses cloches pour déterminer sa position, Ichigo demande s'il est sous-estimé, comme le Capitaine n'a pas libéré son Zanpakutō. Kenpachi explique alors que son Zanpakutō n'a pas de nom, n'a jamais eu un sceau sur lui, et est actuellement dans sa vraie forme. Ichigo est soulagé d'entendre cela, attaque une fois de plus Kenpachi, celui-ci l'arrêtant, explique encore l'état de son Zanpakutō. Il plante son Zanpakutō dans celui d'Ichigo, passant à travers lui, et poignardant la poitrine de Ichigo. Kenpachi parle à Ichigo, il l'avertit de ne pas relâcher sa pression spirituelle car il est devenu faible parce qu'il a vu une chance de gagner. Il est frustré car la bataille était si facile et est maintenant terminée, retracte son épée.

Cependant, à la surprise de Kenpachi, Ichigo se relève, accompagné d'une grande augmentation de pression spirituelle. Ichigo, attaquant Kenpachi, le surprend en lui infligant une blessure grave sur le côté gauche de son épaule puis en bas de son torse. Kenpachi, contre les attaques successives puis enfonce son épée dans un bâtiment pour retenir son recul. Kenpachi commence à rire, devenant très excité, remarquant que le combat ne fait que commencer, notant qu'ils devraient faire durer le combat. Il se précipite vers Ichigo, laisse son visage se faire couper par la lame juste pour se rapprocher d'Ichigo. Alors que le combat bat son plein, Kenpachi, malgré ses blessures, continue de se battre, apprenant à Ichigo l'énergie derrière sa personnalité.

Kenpachi, réalisant que lui et Ichigo sont de force égale, apprécie le sentiment d'euphorie du moment, ôte son cache-œil, notant qu'il considère Ichigo comme un adversaire et décide de le combattre qu'à pleine puissance. Son énergie spirituelle monte en flèche dès qu'il a enlevé son cache-œil, ce qui incite Ichigo à se demander ce qui se passe. Kenpachi, lui explique ce que fait le cache-oeil, sort son Zanpakutō et coupe un bâtiment en deux avec un mouvement oblique, puis dit à Ichigo qu'il utilisera tout son pouvoir pour le tuer. Lorsqu'en réponse, Ichigo augmente sa puissance, il impressionne Kenpachi. Ichigo explique qu'il peut le faire en empruntant la puissance de Zangetsu et combattant côte à côte avec lui, déclare qu'il ne perdra jamais face à quelqu'un comme lui, qui ne se bat que par lui-même. Kenpachi demande si Zangetsu est le Zanpakutō de Ichigo, le fait de combattre côte à côte avec lui et emprunter son pouvoir, il le trouve ridicule. Il croit que les Zanpakutō ne sont que des outils de guerre, et combattant côte à côte avec eux ne sont des mots pour les faibles, ceux qui ont peur de se battre avec leur propre force. Ils dégagent à la fois une grande quantité de pression spirituelle, courent l'un vers l'autre pour faire un coup final, libérant assez de pression spirituelle pour pulvériser tous les bâtiments autour d'eux. La bataille se termine par un match nul, avec Ichigo tombant d'abord puis Kenpachi peu après, tous deux admettant à la fois leur défaite. Alors que Yachiru appelle Retsu Unohana pour guérir Kenpachi, celui-ci lui dit qu'il a perdu, mais il doit le rembourser. Il lève son épée, et reconnaît l'avoir ignoré pendant longtemps et veut communiquer avec lui. Kenpachi, ne l'entendant pas parler, s'évanouit, ce qui fait peur à Yachiru.

Au cours de sa reprise de conscience dans ses quartiers, Yachiru et Makizō Aramaki ramenent Orihime Inoue, et Kenpachi lui dit qu'il va l'aider à trouver Ichigo. Beaucoup plus tard, Orihime guide Kenpachi, Yachiru, Ikkaku, Yumichika Ayasegawa et Makizō à Ichigo, et ils trouvent Yasutora Sado, Uryū Ishida et Ganju Shiba (qui sont incarcérés) sur le chemin, les libérant dans le processus. Alors qu'ils continuent de chercher Ichigo, Kenpachi se rend compte qu'ils sont suivis, et les Capitaines Kaname Tōsen et Sajin Komamura, ainsi que leurs Vice-Capitaines respectifs Shūhei Hisagi et Tetsuzaemon Iba, les confrontent. Kenpachi dit à ses subordonnés d'avancer sans lui, mais Ikkaku et Yumichika restent derrière, désireux de combattre aussi bien. Bien que réticent, Kenpachi accepte leur aide, et ils se battent contre Hisagi et Tetsuzaemon ailleurs. Kenpachi, lutte contre le capitaine Komamura et le capitaine Tōsen et les repousse facilement, les obligeant à sortir leurs Bankai. Bien que Komamura soit réticent à le faire, Tōsen s'y sent obligé, révélant qu'il a toujours eu un sentiment de malaise à propos de Kenpachi depuis qu'il est devenu un capitaine.

Lorsque Tōsen libère son Bankai, Kenpachi remarque qu'il ne peut ni voir ni entendre, ni sentir de l'énergie spirituelle. Cependant, il se bat contre Tōsen avec le sens du toucher, comme il peut sentir lorsque la lame entre en contact avec son corps. Cependant, Kenpachi, devient frustré avec ce style de combat et permet à Tōsen de l'empaler avec son épée. Kenpachi, se saisissant de la poignée de Suzumushi, il comprend qu'en saisissant uniquement Suzumushi il peut de nouveau voir et entendre Tōsen. Ce dernier parvient à se retirer et lance un autre assaut. Mais avant que Tōsen n'ait pu l'attaquer, Kenpachi, saisit Suzumushi une fois de plus, et blesse gravement Tōsen, ce qui dissipe son Bankai.

Comme Tōsen tente de riposter, Komamura bloque une attaque venant de Kenpachi, qui brise son casque. Kenpachi est un peu surpris du visage de Komamura mais s'en soucit peu car il veut uniquement savoir son niveau de puissance. Le 7e dégaine donc son Bankai - Kokujô Tengen Myô'Ô. Cependant, le combat ne dure pas longtemps; Komamura, sentant Genryūsai Shigekuni Yamamoto combattre, abandonne son combat avec Kenpachi. Plus tard, Yumichika dit à Kenpachi le résultat de son combat. Kenpachi, à son tour, lui dit que Komamura est parti en courant. Kenpachi, surpris de voir Yumichika sans aucun signe de blessure après la lutte contre Hisagi, commence à lui poser des questions, mais, à sa grande contrariété, Yumichika commence à parler de la beauté. Plus tard, bien qu'ils aient reçu le message Isane Kotetsu à propos de la trahison de Aizen, ils n'accompagnent pas les autres capitaines sur la colline du Sōkyoku.

Une semaine après l'incident avec Aizen, Kenpachi trouve Ichigo entrain de s’entraîner avec Ikkaku dans les quartiers de sa division. Voyant ses blessures guéries complètement, Kenpachi tente de le combattre à nouveau, mais Ichigo part en courant, et Kenpachi n'arrive pas à le trouver. Il ne voit pas Ichigo et ses amis quand ils quittent la Soul Society, il dit Yachiru que lui et Ichigo vont certainement se rencontrer à nouveau parce qu'ils sont les seuls qui se ressemblent.

Zarachi Kenpachi

Arc des Arrancars

Invasion des Arrancars

Lorsque Yamamoto l'appelle, lui et les autres capitaines pour une réunion d'urgence, Kenpachi exprime son mécontentement et se plaint. Après que Orihime est été emmenée au Hueco Mundo, Kenpachi arrive avec Byakuya Kuchiki pour récupérer l'unité d'Hitsugaya et de les ramener à la Soul Society.

Sauvetage d'Ichigo

Après la victoire d'Ichigo sur Grimmjow Jaggerjack, Kenpachi vient au secours de celui-ci en bloquant une attaque fatale de Tesra Lindocruz. L'Arrancar tente d'attaquer de nouveau mais Kenpachi le tranche au niveau de la poitrine, le coupant en deux parties. Après la défaite de Tesra, Kenpachi voit que Nnoitra Gilger est son prochain adversaire. Quand Ichigo demande ce que Kenpachi fait dans le Hueco Mundo, il répond en donnant un coup de pied à Ichigo, indiquant qu'il est dans le chemin. Kenpachi révèle que c'est Urahara, sur ordre du Capitaine Général Yamamoto, qui l'a envoyé avec 3 autres Capitaines en vue de la bataille de Karakura.

Nnoitra décide alors d'attaquer Kenpachi qui réplique sans difficulté. Les 2 combattants excités d'avoir un adversaire à leur mesure se présentent et décide de combattre sérieusement. Lors d'une ouverture, Kenpachi rate un coup qui aurait pu être fatal à Nnoitra, étant donné qu'il ne peut pas trancher à travers la peau de l'Espada avec son épée. Nnoitra, coupe Kenpachi sur son épaule gauche, et rit de la situation car son Hierro est le plus résistant des Espadas et qu'il ne pourra jamais le couper. Sans se laisser décourager, Kenpachi continue de se battre contre Nnoitra avec encore plus de férocité, à la surprise de l'Espada. Après que Nnoitra ait esquivé une attaque, Kenpachi en déduit que son attaque était dangereuse pour que son adversaire l'esquive. Faisant passer cela comme un réflexe, Nnoitra poursuit la bataille jusqu'à ce que Kenpachi lui dit qu'il n'a jamais rencontré un adversaire dont les yeux où le cou ne pouvait être coupés, et embroche Nnoitra dans l'œil gauche caché par son bandeau. Cependant, Nnoitra, non affecté, révèle les restes de son masque de hollow et le trou cachés sous son cache-œil. L'Espada, se rapprochant, poignarde Kenpachi au niveau de la poitrine. Après que les deux débattent sur l'incapacité de Kenpachi à couper Nnoitra, Kenpachi continue d'essayer de découper son adversaire. Finalement, Kenpachi coupe Nnoitra, et le combat devient plus violent encore, le tranche à nouveau, et parvient cette fois à couper une partie du Zanpakutō de Nnoitra. Kenpachi déclare qu'il s'est finalement habitué à la résistance du Hierro de Nnoitra. Acculé, Nnoitra lance un Cero dévié par son adversaire. Désespéré, l'Espada fonce sur Kenpachi pour le frapper au visage mais parvient uniquement à arracher son cache-œil, ce qui a pour conséquence de libérer tout le Reiatsu du 11e Capitaine. Ce dernier le tranche alors sans se retenir, ce qui blesse mortellement Nnoitra.

Se rendant compte que son cache-œil a été arraché, Kenpachi blâme son adversaire car à cause de lui, il ne peut plus se retenir. Après que Kenpachi ait expliqué la nature de son bandeau sur son l'œil, Nnoitra, en rage libère Santa Teresa et passe en Resurreccion. Lorsque son adversaire demande comment il se sent après avoir vu un Espada libérer son Zanpakutō pour la première fois, tout ce qu'il obtient en réponse à sa question est un sourire de Kenpachi, qui lui dit qu'il a un beau Reiatsu, et qu'il fait frémir sa lame. Kenpachi, ne perdant pas de temps, passe à l'offensive, mais il est surpris quand son attaque est bloquée, et se fait couper par Nnoitra lui causant une blessure grave sur sa poitrine. Nnoitra envoie Kenpachi voler au loin en se moquant de lui. Remarquant qu'il n'y a pas de mouvement venant de Kenpachi qui ne répond pas, Nnoitra fixe son dévolu sur Yachiru, mais Kenpachi, se relève, et lui coupe un de ses bras. Lorsque Nnoitra commente sur le fait que Kenpachi joue avec la mort, Kenpachi répond que si Nnoitra bloque ses attaques avec ses nombreux bras, il lui suffit de les couper. Cependant, Nnoitra se moque de Kenpachi en régénérant son bras et le combat reprend. Kenpachi est repoussé sur une tour et parvient à surprendre son adversaire dans les décombres en le saisissant et le plaquant au sol, ce qui incite Nnoitra à révéler ses deux bras cachés et de poignarder Kenpachi dans la poitrine.

Nnoitra, générant deux autres faux, dit à Kenpachi que c'est terminé. Le Capitaine lâche un rire hystérique et ne cesse de se battre, en dépit des blessures que lui cause Nnoitra. Au bout d'un moment, il admet que son style habituel risque de le faire tuer et se retrouve contraint d'utiliser le Kendō. Il prend son épée à 2 mains et frappe un grand coup, dégageant une immense vague de Reiatsu, blessant sévèrement l'Espada.

Surpris que l'Espada soit encore en vie, il se tourne pour s’éloigner. Lorsque Nnoitra crie en lui demandant où il va et que le combat n'est pas terminé, Kenpachi explique qu'il ne sait pas de quoi il parle, son coup l'a déjà affaibli et il n'est pas du genre à en finir avec quelqu'un qui ne peut plus se battre. Déterminé, Nnoitra se relève en lui disant que la lutte n'est pas terminée, le narguant de ne pas vouloir revenir et continuer de se battre. Nnoitra se déplace pour l'attaquer, Kenpachi, cédant, frappe de nouveau sa poitrine, et Nnoitra tombe sur le sol. Kenpachi penché sur le cadavre de Nnoitra, victorieux,le remercie pour ce bon combat.

Zarachi Kenpachi

Il se débarrasse ensuite de sa veste ainsi que de son haut, tombé en lambeaux, et se dirige vers Ichigo en cassant Sôten Kisshun et en lui ordonnant de rentrer chez lui car il s'est déjà amusé au Hueco Mundo et que son devoir réside dans cette ville. Il demande ensuite à Orihime de soigner ses blessures mais Coyote Stark apparaît d'un coup pour enlever Orihime et partir si rapidement que même Kenpachi et Ichigo n'ont pas su réagir.

Aizen s'adresse ensuite aux Shinigamis présents au Hueco Mundo en leur révélant la véritable raison de la capture d'Inoue censée attirer le groupe d'Ichigo, un atout précieux pour la Soul Society, qui enverrait à son tour plusieurs Capitaines pour les exfiltrer. Il décide de partir à Karakura tout en emprisonnant les envahisseurs. Sentant le Reiatsu d'Ulquiorra près d'Orihime, Ichigo dit à Kenpachi que son devoir est de protéger ses amis puis fonce vers le 4e Espada.

Combat contre Yammy

Après la mort d'Ulquiorra, Yammy est le dernier Arrancar à battre au Hueco Mundo. Mais l'Espada 0 se déchaine sous sa forme gigantesque, ayant ecrasé sans effort Chad, Rukia et Renji et domine Ichigo, encore épuisé par son précédent combat. C'est alors que Byakuya attaque l'Arrancar avec le Hadô 33 - Sōkatsui suivi de Kenpachi qui tranche plusieurs jambes de Yammy. Il réprimande Byakuya pour avoir "voler" le premier coup et lui dit de sortir de la zone de combat. Byakuya lui dit calmement que ses déclarations n'ont aucun sens, car il était le 1er à être arriver sur le terrain et dit à Kenpachi qu'il doit apprendre sa place. Kenpachi, ignorant Byakuya, lui dit de ne pas se plaindre s'il se fait découper en morceaux par un coup d'épée perdu aux côtés de Yammy.

Kenpachi dit à Ichigo qu'il est une lavette, car il semble se «battre en enfer" partout où ils vont et lui dit de se déplacer hors du champ de bataille. Lorsque Ichigo, confus, le regarde, Kenpachi va le frapper, mais Ichigo, esquivant, lui crie, disant qu'il aurait pu le tuer. Kenpachi charge de nouveau mais il se fait gifler par Yammy, qui l'envoie voler dans une structure à proximité. Alors que Yammy se plaint, Kenpachi lance un gros morceau de roche vers lui, mais l'Espada le brise en de petits morceaux avant de pouvoir entrer en contact avec lui. Kenpachi déclare qu'il est surpris que Yammy puisse donner un coup de poing décent quand il veut, car il l'a à peine senti quand il l'a frappé, rajoutant que Yammy lui fait penser à une grosse mouche et que si il veut le frapper, il devra mettre un peu d'efforts. Yammy, furieux, attaque Kenpachi.

Yammy tente de le frapper mais Kenpachi coupe trois de ses doigts. Yammy, hurlant de douleur, tient sa main blessée puis remarque Kenpachi sur son bras, qui se dirige jusqu'à à sa tête pour le frapper. Kenpachi coupe une autre des jambes de l'Arrancar, le faisant tomber de nouveau. Kenpachi admet qu'il est déçu en voyant Yammy inconscient, l'incitant à appeler Byakuya pour en terminer avec l'Espada. Lorsque Byakuya lui demande de quoi il parle, Kenpachi déclare que Byakuya a dû s'ennuyer d'être rester débout sans rien faire, donc il lui permet au moins de terminer l'Espada. Lorsque Byakuya, déduisant que Kenpachi attend de lui nettoyer son désordre, lui demande à qui il pense s’adresser, Kenpachi déclare qu'il n'aime pas tuer les mauviettes. Lorsque Byakuya affirme qu'il ne le fera pas car un sauvage comme lui est mieux adapté à la tâche, Kenpachi s'offense, mais avant qu'il ne puisse faire quoi que ce soit à ce sujet, Yammy, se relève, confirmant par sa présence qu'il n'est pas encore fini, claque sa large main sur le sol entre eux deux. Les deux capitaines se tournent vers Yammy qui se prépare à tirer un Cero sur eux. La salve a provoqué une grande explosion, forçant les deux à esquiver l'attaque. Byakuya déclare alors qu'il ne peut pas croire que Kenpachi ait pensé en avoir terminer avec l'Espada vu la façon dont il l'a faite, s'apitoyant sur son manque de jugement. Kenpachi, rejetant le commentaire, déclare que Yammy était bien prêt à être achevé, mais insinue que l'Espada est évidemment trop fort pour Byakuya. Ce dernier, frustré, libère son Bankai, et réplique au 11e Capitaine qu'il n'a qu'à analyser son niveau par lui-même. Kenpachi, appréciant cette idée, déclare qu'il a toujours voulu se battrr avec Byakuya. Alors que les deux capitaines se déplacent l'un vers l'autre, Yammy surgit en les interrompant. Les Capitaines se tournent vers lui, indiquant qu'il est sur ​​le chemin, se déchaînent et frappent l'Espada au visage de plein fouet.

 Alors que les Capitaines s'apprêtaient à reprendre leur duel, Yammy se relève une fois de plus, se plaignant de sa douleur. Il commence alors à rire de manière folle et Kenpachi se demande s'il pète les plombs. L'Espada promet à ses adversaires qu'ils vont payer et se transforme, provoquant une immense onde de choc, faisant reculer les Capitaines. L'Arrancar, ayant une forme bien plus imposante qu'auparavant, révèle à Kenpachi et Byakuya que sa Ressurreccion, Ira, tire sa force de sa Colère et ne fera que rendre leur mort plus atroce. Le combat reprend alors.

 

Zarachi Kenpachi

 

Épilogue

Plus tard, après avoir battu Yammy, Kenpachi est accompagné de Byakuya à leur sortie d'une Garganta. Ils sont accueillis par un petit nombre des membres de la 11e Division. La 4e Division répond immédiatement à leur arrivée, note malgré que les deux sont debouts, ils sont horriblement blessé. Lorsque ses hommes lui demandent comment était le combat, Kenpachi déclare qu'il était ennuyeux.

Après avoir traité ses blessures, Kenpachi, Byakuya et Shunsui, sont appelés à rencontrer Yamamoto, qui les gronde pour avoir perdu leur haori de capitaine. Les trois capitaines semblent indifférents à la situation et donnent chacun une réponse différente à la question posée par Le Capitaine Général. Kenpachi, affirmant que c'est une gêne, ça met Yamamoto encore plus en colère.

Arc du Shinigami Remplaçant Disparu

Après que Rukia ait poignardé Ichigo avec l'épée spécialement conçu par Urahara, Kugo Ginjo déclare qu'il a déjà pris tous les pouvoirs d'Ichigo, et sa puissance ne suffit pas à les restaurer. Cependant, Renji l'interrompt, se révélant ainsi que d'autres Shinigami, y compris Kenpachi, qui continuent tous de regarder la situation. Renji révèle que tous, y compris Kenpachi, ont fait don de leurs Reiatsu à l'épée conçu Urahara pour s'assurer de restaurés les pouvoirs de Ichigo.

Comme Yukio envoie chacun des duels dans différentes dimensions, Kenpachi demande à Byakuya d'attendre et d'échanger d'aversaire avec lui puisque Shūkurō Tsukishima, semble plus forte, mais il ne peut pas. Lorsque Giriko Kutsuzawa l'interroge, en disant que Kenpachi doit penser qu'il est plus faible, Kenpachi lui dit d'arrêter de parler, rajoutant qu'il est ennuyeux de tuer du menu fretin. Giriko , en le traitant de imbécile, dit qu'il enseignera à Kenpachi avec la force brute. Giriko se transforme une grosse forme musculaire plus importante et affirme que son Fullbring lui permet de le faire. Expliquant à Kenpachi que son Fullbring est un contrat avec les dieux du temps, indiquant que plus simple la clause de ce contrat est simple, plus il devient fort. En disant son contrat actuel lui permet d'avoir plus de puissance qu'auparavant, affirme qu'il est inégalée, il est interrompu par Kenpachi, qui le tranche en deux parties, en lui disant qu'il était ennuyeux.

Après avoir battu Giriko, Kenpachi regarde autour de lui pour voir si quelqu'un d'autre a déjà fini son combat. Ne voyant personne, il s'ennuie et décide de rentrer à la maison. Cependant, Yachiru Kusajishi , surgisant, lui donne des claques, en disant qu'ils se sont tous réunis et ont promis de rentrer à la maison ensemble, donc s'ils partent, Yamamoto aura leurs têtes. Elle continue de tirer sur ses oreilles alors qu'ils continuent de marcher. Quand Kenpachi salue Ikkaku sortant de la dimension qui venait de disparaître, Ikkaku est surpris que Kenpachi soit hors de sa dimension si tôt, Kenpachi répond que c'est Ikkaku qui est en retard. Kenpachi, Yachiru et Ikkaku voient Renji sortant de quelques buissons. Lorsque Ikkaku gronde Renji pour son état, Renji révèle qu'il est sorti de sa dimension il y a un certain temps, mais il ne pouvait juste pas bouger pendant un certain temps, ce qui surprend Kenpachi. Quand Kenpachi demande comment Ikkaku a fait, Ikkaku dit qu'il a un peu éduque son adversaire avant de partir. Kenpachi, frustré d'entendre cela, gronde son subordonné. Lui et les autres capitaines, regardent comment Ichigo brise la dernière dimension avec son Bankai.

Kenpachi et les autres se retournent pour partir, quand Byakuya rappelle Rukia qu'ils étaient seulement chargés d'observer Ichigo et sa décision, Kenpachi, s'interposant, déclare qu'il est venu seulement parce qu'il s'ennuyait. Plus tard, quand Ichigo va à la Soul Society pour demander le retour du corps de Ginjo, Kenpachi, informé de son arrivée, est parmi les capitaines présents pour entendre la demande de Ichigo.

Arc de la Guerre Sanglante Millénaire

Zarachi Kenpachi

Prologue

Après la mort de Chōjirō Sasakibe, Kenpachi et les autres Capitaines sont appelés aux quartiers de la 1ère Division pour un conseil de guerre. Il écoute les conclusions de Kurotsuchi et les ordres de Yamamoto.

Blitz du Seireitei

À l'invasion du Seireitei par les Stern Ritters, il est l'un des premiers à les chasser et est heureux quand il entend qu'Ichigo est sur le point de rejoindre la bataille.

Il rejoint plus tard Royd Lloyd(qui a pris l'apparence d'Yhwach) et Haschwalth, empalant 3 Stern Ritters sur son sabre et les posant devant leur yeux. Le conseiller d'Yhwach est choqué et lui demande comment il a réussi là où les autres Capitaines ont échoué. Kenpachi lui répond qu'il n'a rien fait d'exceptionnel, n'ayant eu de la résistance qu'avec le 3e Quincy, Loyd Lloyd qui a pris son apparence. Haschwalth déclare que les rumeurs faisant de lui un monstre sont fondées. Ignorant cette remarque, il fonce sur le Chef des Quincy, créant une immense onde de choc à l'impact.

Il est cependant rapidement battu par son adversaire qui le tient par la gorge en proclamant que malgré qu'il fasse partie de la Force Militaire Spéciale, il est fragile et qu'il peut dormir, vu que la Soul Society va bientôt mourir.

Après la fin de la bataille et la mort de Yamamoto, Kenpachi est grièvement blessé et les soignants ne donnent pas un avis favorable d'une amélioration de son état.

Transition

Pourtant, quelques jours plus tard, il est remis de la majorité de ses blessures et est invité à s'entraîner avec Unohana au 8e sous-sol de la prison souterraine, le Mugen.

Enthousiaste de se battre contre elle, cette dernière lui dit qu'ils ne sont que des criminels, ce à quoi Kenpachi répond que sans leur amour du combat, ils ne seraient que de vulgaires assassins.

Combattant Unohana, Kenpachi est malmené par le fait que son adversaire se serve de lames avec sa main baillante. Critiquant cela, Unohana lui rétorque cependant qu'au max de son potentiel, elle n'aurait pas pu le faire. Elle le critique aussi d'avoir eu l'idée d'enlever son cache-œil avant le début du combat, notant ainsi qu'il combat désormais à ses limites. Unohana dit à Kenpachi qu'il est faible, clamant que ceux qui ne combattent qu'à une main, sans utiliser l'autre pour autre chose, ne peuvent pas pleinement profiter du combat contre elle. Kenpachi, la rabaissant d'utiliser des techniques qu'elle n'avait pas montré pendant leur dernier combat, déclare qu'elle a changé depuis le temps où il l'admirait. Frappant l'épée de Kenpachi avec et sa main en le plaquant contre le mur, Unohana lui dit qu'elle n'a pas changé : il ne lui avait juste pas donné la chance d'utiliser ces techniques lorsqu'ils avaient combattu la dernière fois.

Réaffirmant qu'il l'admirait, Kenpachi révèle qu'il n'a jamais ressenti de la peur avant son combat avec Unohana, appréciant le fait de combattre pour la première fois dans sa vie et décidant ainsi qu'il voulait combattre comme elle. Tandis que Kenpachi réalise qu'il est sur le point de mourir sans jamais avoir pu la vaincre, Unohana lui transperce la gorge. Pendant qu'il perd temporairement conscience, quelque chose attire l'attention de Kenpachi et le réveille. Remarquant cela, Unohana lui demandant ce qu'il s'est passé, puisqu'il lui semble qu'il était entrain de perdre conscience pendant un instant. Ignorant sa question et ce qui a pu attirer son attention, Kenpachi poursuit le duel.

Pendant que le combat continue, Kenpachi est continuellement blessé et assommé. Unohana le guérit à plusieurs reprises, Kenpachi la blesse finalement. Il réalise qu'auparavant, il ne réagissait qu'à son épée, et qu'il le fait maintenant par réflexe. De plus, il remarque qu'à chaque fois qu'il reprend conscience, c'est comme s'il renaissait de nouveau, ignorant les limites qu'il plaça inconsciemment lors de leur premier duel et les laissant se relâcher. Récupérant d'une attaque de Unohana, il libère une puissante frappe verticale.

Zarachi Kenpachi

Malgré le fait qu'elle ait reçu un coup sévère, Unohana repousse Kenpachi, se soigne et active son Bankai. La bataille continue de s'intensifier et Kenpachi, s'amusant tellement, éclate d'un rire hystérique. Il est reconnaissant envers Unohana lorsqu'il réalise que grâce à elle, il vit enfin un vrai combat. Kenpachi, surpassant petit à petit Unohana, finit par lui transpercer la poitrine. Pendant que Unohana le félicite tout en mourant dans ses bras, Kenpachi jette son épée, réalisant que c'était la toute dernière fois qu'il la combattait. La suppliant de ne pas mourir, Kenpachi hurle de rage tandis que la vie de son adversaire s'estompe. Il entend soudainement une voix qui l'appelle, et il réalise en se retournant que la voix est celle de son Zanpakutō.

Bataille du Seireitei de l'Ombre

Plus tard, durant la seconde bataille contre le Vandenreich, Kenpachi sent le Reiatsu de Yachiru faiblir et se dirige à l'emplacement où elle se situe. Pulvérisant un mur à côté, il exprime son mécontentement en découvrant que c'est un gamin qui fait du foin. Étant interrogé par Isane Kotetsu qui demande où est Unohana, Kenpachi lui répond qu'il l'a tuée et lui confirme qu'il a ainsi hérité de son nom. Gremmy élève le sol dans les airs, apportant ainsi une dimension particulière à leur combat. Après que Gremmy se soit présenté et présenté ses pouvoirs, Kenpachi l'attaque, mais son épée ne le tranche pas. Gremmy explique comment il peut l'arrêter en imaginant que sa peau est plus résistante que l'acier. À ces mots, Kenpachi décide de le trancher pour de vrai et déclare qu'il peut couper à travers tout ce que Gremmy peut imaginer car il est Kenpachi !

Lorsque Kenpachi remarque les encouragements de ses subordonnés, Gremmy révèle qu'il est guéri et commence ainsi à attaquer Kenpachi en imaginant de la lave. Remarquant qu'il n'y aucune logique dans le pouvoir de Gremmy, Kenpachi dit qu'il n'aime pas en particulier les choses illogiques et attaque, coupant à travers la lave et disant à Yachiru de s'enfuir. Après avoir entendu Gremmy lui révéler en quoi sont faits les os de Yachiru, Kenpachi demande ce qu'est un cookie et, entendant la réponse, attaque à nouveau. Kenpachi est emprisonné dans une masse d'eau liquide et tombe dans une fissure au sol qui se referme. Il se libère et, tout en portant Yachiru, essaye à nouveau de blesser Gremmy, mais est à nouveau bloqué. Kenpachi remarque que les pouvoirs ne marchent plus sur Yachiru, puisque ses os sont revenus à la normale, il en conclut donc que c'est parce que Gremmy a reporté son attention sur lui.

Après avoir brisé la poutre qui bloquait son épée, Kenpachi dit à Yachiru d'aller voir Isane pour qu'elle soigne son bras. Tandis que Yachiru redescend avec joie sur la terre ferme, Gremmy remarque à quel point Kenpachi est perspicace d'avoir remarqué comment mettre hors d'usage son pouvoir. Affirmant, Kenpachi demande à Gremmy s'il compte se battre avec les mains dans les poches tout le long du combat et il lui rappelle que c'était lui qui clamait être le Quincy le plus fort de tous. Kenpachi se dit donc que Gremmy voudrait battre l'adversaire le plus fort à cause de son statut et il clame que ce ne sera pas un combat si Gremmy se concentre sur un autre adversaire que Kenpachi. Alors que Kenpachi se précipite vers lui, Gremmy l'ensevelit sous une douzaine de colonnes rectangulaires, que Kenpachi va facilement découper. Finalement, Gremmy plus qu'excité crée un mur d'armes à feu autour de lui et tire sur Kenpachi avec chacune d'entre elles au même moment, ce dernier émergeant du nuage de fumée crée par l'attaque avec seulement des blessures mineures et note que son épée commence finalement à s'amuser.

Zarachi Kenpachi

Kenpachi continue d'attaquer Gremmy, prenant à chaque fois l'avantage dû au manque de réaction de Gremmy pour le blesser encore et encore tandis qu'il passe à travers ses défenses. Après avoir blessé Gremmy à différents endroits, Kenpachi confus, lui demande si il n'a pas déjà imaginé sa propre mort. Guérissant de ses blessures, Gremmy remercie Kenpachi pour le lui avoir fait remarquer, et déclare qu'il va lui révéler sa plus forte technique avant de créer un double de lui-même. Lorsque Kenpachi attaque le clone, Gremmy révèle qu'ils ne vont pas mourir et montre alors une énorme météorite se dirigeant vers le Seireitei, grâce à son imagination ayant désormais été doublée avec l'aide du double. Gremmy affirme que cette attaque va détruire Kenpachi et le Seireitei en entier, Kenpachi dit à son Zanpakutô qu'il est bon de trouver quelque chose qu'il n'a pas encore tranché et l'appelant : Nozarashi.

Lorsque Gremmy lui explique qu'il ne peut pas détruire la météorite puisqu'elle existe déjà et que même sa mort ne l'annulerait pas, Kenpachi clame que Gremmy est le seul qui ne peut rien faire et bondit ensuite en direction du météore. Libérant la véritable forme de Nozarashi, Kenpachi détruit la météorite, causant une chute de débris autour de lui tandis qu'il atterrit et pose son Shikai sur ses épaules.

Gremmy le traite de monstre d'être ainsi capable de détruire une météorite en une seule attaque, ce qui incite Kenpachi à simplement lui répondre qu'il peut couper à travers n'importe quoi. Encerclant Kenpachi avec plus de doubles de lui-même, Gremmy proclame qu'il va tout simplement devoir tuer Kenpachi avec quelque chose qui n'a pas de forme et l'enferme dans le vide spatial. Kenpachi commence à cracher du sang, bouillir de l' intérieur et hurle de douleur, tandis que Gremmy explique comment il va mourir d'une mort lente et douloureuse dans le vide de l'espace, mais il coupe en deux l'un des clones de Gremmy, se coupant du vide dans le processus. Lorsque les autres doubles l'agrippent, Kenpachi est pris dans une énorme explosion, à laquelle il survit avec un corps bien brûlé et abîmé. Prenant cela comme une preuve de la monstruosité de Kenpachi, Gremmy déclare qu'il a juste à devenir plus fort que lui et se précipite sur lui tandis que ses veines éclatent et que son corps commence à se déchirer en plein vol, puisque ses tendons et ses muscles grossissent trop vite pour être contenus. Pendant que Gremmy chute au sol, Kenpachi le critique pour l'avoir justement imaginé en monstre et d'avoir perdu à cause de ça.

Sévèrement blessé, Kenpachi s'approche du Stern Ritter vaincu. Écoutant l'explication de Gremmy sur sa propre défaite et son corps réel, Kenpachi étonné, regarde le Quincy se dissoudre et disparaître. À la fin de la scène, Kenpachi appelle Yachiru et remarque ses vêtements vides sur le sol. Lorsque ses subordonnés arrivent, il leur ordonne de la chercher. Il est ensuite surpris lorsque les membres de la 11e Division sont frappés par la foudre. Puis il voit approcher Candice Catnipp, Meninas McAllon, Giselle Gewelle et Liltotto Lamperd. Voyant Candice se préparer à électrocuter d'autres membres de sa division, Kenpachi se précipite pour essayer de l'attaquer, mais Candice évite de justesse et l'électrocute avant que Meninas ne le propulse au sol avec un coup d'une force phénoménale. Pendant que les quatre combattantes abattent les membres de la Onzième Division autour de lui et se demandent comment elles devraient le tuer, Kenpachi remarque qu'il ne peut plus bouger et se demande si c'est la fin jusqu'à ce qu'il y ait une explosion au-dessus de leurs têtes. Lorsque Ichigo arrive et le rejoint, Kenpachi lui demande ce qu'il fait là, incitant Ichigo à proclamer qu'il est là pour le sauver, au grand dam de celui-ci. Lorsque Ichigo lui demande s'il peut se lever, Kenpachi rit et lui dit de s'occuper de ses fesses avant de s'inquiéter pour lui.

Plus tard, Kenpachi est emmené au laboratoire de Kisuke Urahara, où Jūshirō Ukitake le soigne. Lorsqu'Ukitake déclare qu'il ne pourra pas bouger pendant un moment, Kenpachi émerge de la chambre médicale en lui demandant de qui il parle, ce qui surprend fortement Ukitake. Kenpachi demande à Urahara où est Yachiru, et même en apprenant que sa division est actuellement en train de la rechercher, il essaye de s'en aller en dépit du fait qu'Urahara lui demande de rester. Lorsque ce dernier l'arrête avec une barrière de Kidō, Kenpachi en colère, commence à se diriger vers lui, pour être stoppé par Nanao Ise qui lui fait face et lui rappelle le devoir qu'il a de rester ici. Après une minute ou deux, Kenpachi admet qu'elle a raison et fait demi-tour, ce qui incite Urahara à lui donner une sphère à charger avec son Reiatsu.

Plus tard, Kenpachi demande à Urahara si charger cette sphère va les faire voler, et le scientifique lui explique comment ils vont créer des portes pour atteindre la Palais Royal. Quand Urahara admet qu'il n'y aura peut-être pas de retour possible, Kenpachi lui répond qu'il n'est intéressé que par l'envie de tuer les membres du Vandenreich actuellement dans le palais.

Lorsque le Seireitei commence à se désintégrer, Kenpachi est stupéfait par la conclusion de Urahara que le Roi Spirituel a dû mourir. Kenpachi regarde ensuite Ukitake utiliser le pouvoir de Mimihagi pour remplacer le Roi des Esprits.

 

Zarachi Kenpachi

 

Assaut du Wahrwelt

Il part au Palais Royal avec Kurotsuchi, à l'écart du groupe principal des 13 Divisions. Il remercie son collègue Capitaine car il est allé pisser et il a eu de la chance de pouvoir venir. Voyant un adversaire en face d'eux, il est étonné par son apparence atypique et décide de l'attaquer de front, malgré les recommandations de Mayuri.

Et bien qu'il l'ait coupé, Kenpachi a son bras complètement tordu et il continue de se tordre, l'obligeant à l'arracher pour éviter d'être affecté sur tout le corps. Voyant que Kenpachi compte foncer de nouveau bêtement sur leur adversaire, Kurotsuchi utilise Ashisogi Jizō pour paralyser et anesthésier le 11e Capitaine avant qu'il ne meurt. Il est par la suite conduit par Ikkaku dans une cuve de soins.

Plus tard, le bras manquant de Kenpachi est restauré et sort de la capsule. Arrivant en plein combat entre Hitsugaya et Byakuya contre le Stern Ritter Gerard Valkyrie à qui il coupe le bras, chacun des 3 est surpris de sa venue. Après avoir appris la capacité de Gerard à régénérer ses blessures et de croître sa force, Kenpachi décide de voir ce qui se passera s'il le coupe en plusieurs parties et l'attaque, avant d'être intercepté par Hitsugaya, qui l'engueule pour ne pas penser à ce qui se passera si Gerard tombe sur le Seireitei juste en dessous. Lorsque Gerard les écrase, Kenpachi saisit simplement son pied et le jette en arrière avant de l'attaquer une fois de plus, ce qui incite Gérard à le repousser d'un coup de son bouclier avant de dégainer sa propre épée, Hoffnung. Admettant sa robustesse, le 11e Capitaine libère son Zanpakutō, Nozarashi. Kenpachi poursuit son affrontement avec Gerard et parvient à le repousser avant de sauter en l'air, surpris quand il subit un grand coup à sa poitrine en raison d'avoir laisser une petite entaille dans la lame de Hoffnung.

Comme le sang gicle de sa blessure, Kenpachi se demande ce qui vient de se passer, ce qui incite Gerard à affirmer que The Miracle donne forme aux désirs et aux émotions, c'est ce qui a augmenté sa taille et a rendu Hoffnung incassable. Kenpachi ridiculise Gerard pour agir comme un méchant cliché, seulement Gerard se moque de lui à son tour pour ne pas encore avoir réalisé l'écart de puissance entre eux. Hitsugaya étourdi, indique que les deux adversaires semblent avoir été fait l'un pour l'autre, Kenpachi et Gerard commencent à se heurter, les deux se complimentant la vitesse et les réflexes de l'autre. Hitsugaya tente d'intervenir, mais Kenpachi le fracasse sur le sol et lui dit de rester en dehors de cela, avec l'accord de Byakuya, ce qui incite Hitsugaya à souligner que Kenpachi estime Gerard comme une menace assez suffisante pour avoir déjà enlevé son cache-œil. Comme Kenpachi et Gerard continuent le combat, avec Kenpachi lentement mais sûrement dépassé, Gerard souligne la puissance déclinante derrière ses frappes avant de le fracasser dans le sol. Soudain, Yachiru apparaît devant Kenpachi et lui dit que le plaisir ne fait que commencer. De l'énergie commence à couler vers le bas du bras de Kenpachi où elle l'a touché, Yachiru note que Kenpachi serait en mesure de vaincre quiconque s'il l'utilise correctement avant de révéler que c'est la puissance connue sous le nom de Bankai.

Zarachi Kenpachi

Une vague massive d'énergie éclate alors de Kenpachi, surprenant Byakuya, Hitsugaya, et Gerard, avant de révéler qu'il a gagné la peau rouge et une épée d'une forme différente. Déçu par le Bankai de Kenpachi, Gerard tente de le frapper, qui répond en le mordant et en arrachant son bras en entier. Gerard rappelle à Kenpachi que couper son bras n'arrangera rien, mais Kenpachi saute simplement dans l'air avant de trancher Gerard, se faisant couper son le long de son bras et la moitié de son bouclier quand il tente de bloquer le coup. Kenpachi donne un coup de poing à Gerard dans le menton, l'envoyant voler en arrière au bord de Wahrwelt alors que celui-ci se demande ce qu'est ce pouvoir. Gerard sort ses ailes et vole vers lui tout en proclamant que Kenpachi est stupide de ne pas reculer, mais le 11e Capitaine le coupe verticalement en deux.

Atterrissant sur le sol, Kenpachi rugit soudainement et bondit en arrière alors que Gerard se reforme et active sa nouvelle forme, Aschetonig. Kenpachi tente de reprendre son combat, mais soudainement son bras droit éclate et se brise, Yachiru note qu'elle a libéré beaucoup trop de puissance pour que son corps ne puisse supporter, ce qui incite Gerard à frapper Kenpachi dans le sol, sans état d'âme. Hitsugaya confronte Gerard et est rapidement submergé, mais Kenpachi parvient à trancher Gerard et à mutiler ses pieds, avant de tomber K.O.

Épilogue

Kenpachi a survécu à la bataille et 10 ans après la défaite d'Yhwach, avec Yachiru partie, il se dirige vers la salle de cérémonie de la promotion du nouveau Capitaine de la 13ème Division avec son Vice-Capitaine, Ikkaku, ainsi que Yumichika, qui se disputent par rapport à l'affirmation du fait que la cérémonie aura lieu dans les casernes de la 13ème Division. Kenpachi insiste sur le fait que Yachiru était la responsable de son mauvais sens de l'orientation et que c'était elle qui l'a menait n'importe où. Tous trois se dirigent vers le bon endroit où ils se font gronder par Soifon à cause de leurs retards. Ils sont ensuite témoins de la promotion de Rukia Kuchiki en tant que 13e Capitaine des 13 Divisions.

Équipement

  • Cache-œil: Kenpachi porte un cache-œil, créé par le Bureau de Développement Technique spécialement pour lui. En plus de réduire sa perception et la portée de sa vision, il scelle également la majeure partie de son Pouvoir Spirituel. Il porte cela parce qu'il aime tellement se battre qu'il se bride afin que ses combats durent plus longtemps. Même en le portant, Kenpachi est déjà suffisamment fort pour dominer 2 Capitaines des 13 Divisions ou faire jeu égal avec Nnoitra Gilger, l'Espada n°5. Dix-sept mois après la défaite de Aizen, Kenpachi porte un nouveau cache-œil, celui-ci est noir avec des bordures argentées.
  • Clochettes de Reiatsu : Afin de donner un avantage à l'ennemi, Kenpachi porte des clochettes sur chaque pointe de sa coiffure. Ces clochettes ne peuvent être entendues que par les ennemis qui ont un Niveau Spirituel assez élevé au point qu'ils aient la possibilité de réellement le battre. Dix-sept mois après la défaite d'Aizen, Kenpachi révèle qu'il ne doit plus porter les clochettes.

Aptitudes et Compétences

Kenpachi est présenté comme l’un des Capitaines les plus redoutables, étant celui qui aime le plus le combat parmi ses pairs. Il possède le titre de Kenpachi qui désigne le meilleur combattant de sa génération et il fait honneur à son titre en étant capable de dominer Kaname Tōsen et Sajin Komamura, pourtant tous deux Capitaines. En raison de sa trop grande force, Kenpachi s’impose des handicaps comme le fait de combattre avec son sabre en se servant que d’une seule main ou encore en scellant une grande partie de son Pouvoir Spirituel dans son cache-œil, devenu iconique. Avant l’ellipse, il portait même des clochettes sur plusieurs mèches ds pairs. Il possède le titre de Kenpachi qui désigne le meilleur combattant de sa génération et il fait honneur à son titre en étant capable de dominer Kaname Tōsen et Sajin Komamura, pourtant tous deux Capitaines. En raison de sa trop grande force, Kenpachi s’impose des handicaps comme le ses cheveux afin que son adversaire puisse l’entendre se déplacer. En plus de ça, Kenpachi se retient instinctivement lors de ses combats depuis son premier combat à mort contre Unohana lorsqu’il n’était encore qu’un enfant. Ce n’est qu’en affrontant des adversaires assez puissants pour le tuer qu’il se retire ces sceaux psychologiques et qu’il déploie toute sa force. Après son combat ultime contre Unohana, qui l’a changé en lui enlevant tous ces sceaux psychologiques, Kenpachi est devenu un combattant encore plus redoutable, étant devenu si puissant physiquement que même Gerard Valkyrie, pourtant un exemple de puissance brute, sera incapable de le piétiner et se fera soulever alors qu’il est d’une taille gigantesque. L’éveil de son Zanpakutō dans la Guerre Sanglante Millénaire en fera un combattant de premier ordre, légitimant davantage sa place dans les Force Militaire Spéciale, les 5 Shinigamis les plus craints par le Vandenreich.

  • Force Démesurée : Kenpachi possède une force immense et est sûrement l’un des personnages les plus forts physiquement dans l’univers de Bleach. Il s’est montré capable d’arrêter, voire de contrer des attaques extrêmement puissantes, voir gigantesques. Il a blessé grièvement puis tué Nnoitra, le 5e Espada, alors que celui-ci possède le Hierro le plus solide parmi les Arrancars. Il a aussi arrêté un coup de pied de Gerard Valkyrie, l’un des 4 gardes d’élite (Schutzstaffel) d’Yhwach, alors qu’il possédait une taille gigantesque et l’a ensuite soulevé puis balancé dans des immeubles. Il est même capable d’arracher son propre bras, lorsqu’il a été complètement tordu par Pernida Parnkgjas. Il a accompli d’autres exploits, comme trancher la peau de Yammy Riyalgo en forme libérée ou bien celle de Gremmy Thoumeaux qui avait réussi, avec The Visionnary, à créer une peau plus solide que l’acier. Pour affirmer sa puissance, Kenpachi dira qu’il n’y a rien qu’il ne puisse couper.
  • Résistance Élevée : Kenpachi est un Shinigami compliqué à blesser, du fait de son Pouvoir Spirituel élevé. Lorsqu’il était entrain de discuter avec Ichigo, Yammy va lui décocher un coup de poing qui va l’envoyer dans le décor sur plusieurs dizaines de mètres. Pourtant, il se relèvera des décombres sans dommages. Face à Gremmy, celui-ci va frapper Kenpachi avec des missiles, des projectiles d’armes à feu multiples qui ne vont rien lui faire. Lorsqu’il est frappé par le vide spatial, Kenpachi est juste un peu dèsorienté un instant et saigne des muqueuses. Et quand, en plus le Stern Ritter va lui faire une attaque kamikaze avec des clones, qui provoquent une explosion très conséquente, Kenpachi s’en sort qu’avec des brûlures modérées.
  • Capacités d’observation : En dépit de sa nature et de sa personnalité nonchalante, Kenpachi est doué dans l’observation en combat et en a surpris plus d’un en ce qui concerne cette compétence. Il a vite compris le point faible du Bankai de Tōsen et a agi en conséquence. Et dans son combat contre Gremmy, il a compris que le pouvoir de celui-ci avait des limites quand il a porté Yachiru en plein combat alors qu’elle était sensée être affectée par le pouvoir du Quincy.
  • Endurance extrême : N’étant qu’un Shinigami, Kenpachi ne dispose pas de capacités comme la regénération des Hollows ou le Hierro des Arrancars. Et comme il ne maîtrise pas le Kidō, il n’a aucun savoir pour durcir son corps ou se regénérer. Pourtant, l’endurance de Kenpachi est largement plus forte que la plupart des autres protagonistes. Même si sa volonté de continuer un combat joue dans son endurance, il faut noter que Kenpachi peut survivre à plusieurs attaques mortelles pour le commun des combattants. Dans son combat contre Ichigo, il a été tranché profondemment à l’épaule droite et la poitrine en plus de plusieurs autres blessures graves et il ne lui a fallu que quelques jours pour s’en remettre. Face à Nnoitra, il est resté debout alors que celui-ci le mettait littéralement en sang. Face à Gremmy, il a survécu au vide spatial et à plusieurs dizaines de missiles et projectiles d’armement lourd. Et même, face à Gerard Valkyrie, il est resté debout alors qu’il avait subi des blessures très importantes.
  • Volonté de Fer : Kenpachi possède une volonté incroyable, qui lui permet de repousser ses limites physiques, déjà extraordinaires. Sa personnalité et son adoration pour le combat accentuent cette compétence. Kenpachi est très peu sensible à la douleur, voire pas du tout, quand on voit le nombre de ses blessures ou la gravité de celles-ci quand il combat. Avoir le bras tordu sur lui-même plusieurs fois ne lui cause aucune gène et il se l’ai tout simplement arraché. Même avec de multiples blessures mortelles à l’abdomen, au cou et à la poitrine, il trouve la volonté de se battre.

Capacités de Shinigami

  • Zanjutsu (斬術, Japonais pour « technique au Sabre ») : L’une des 4 techniques de combat des Shinigamis qui permet le maniement du sabre. Kenpachi maîtrise cette technique depuis bien avant son entrée dans les 13 Divisions. Enfant, il pouvait rivaliser avec Unohana, le 1er Kenpachi et l’une des 13 premiers Capitaines, considérés comme la meilleure génération du Gotei 13. Après avoir terrassé en un seul coup le 10e Kenpachi, Kenpachi Kiganjō, Zaraki est considéré comme l’un des meilleurs bretteurs de tous les temps. Sa maîtrise est tellement grande que lorsque Yamamoto a voulu l’entraîner pour faire de lui un bretteur meilleur encore, la Chambre des 46 a ordonné l’arrêt immédiat de l’entraînement après seulement 1 jour, de peur qu’il devienne inarrêtable en cas de rébellion.
    • Kendō (剣道, Japonais pour « Voie du Sabre ») : Durant le seul jour où il s’est entraîné avec Yamamoto, ce dernier lui a appris les bases du Kendō, l’art traditionnel du combat au sabre des Shinigamis. Bien qu’il méprise cette façon de combattre, Kenpachi l’utilise en cas d’extrême nécessité avec sa technique unique Ryōdan (両断, Japonais pour « Coupure en Deux ») qui consiste à déployer une énorme vague de Pouvoir Spirituel en déployant son sabre à deux mains.
  • Hakuda (白打, Japonais pour « Coups Blancs ») : Kenpachi est également très redoutable au corps-à-corps, déjà grâce à son imposante carrure mais aussi à sa manière sauvage, mais efficace, de se battre. Il a été capable de terrasser un groupe de plusieurs membres de la Police Militaire, pourtant des spécialistes du Hakuda, sans grande difficulté. Il peut facilement attraper des armes spirituelles, à mains nues et envoyer des ennemis dans le décor.
  • Hōhō (歩法, Japonais pour « Agilité ») : Kenpachi n’a pas toujours maîtrisé cette capacité. Au début du récit, il possède juste une rapidité proportionnelle à ses autres capacités mais ne maîtrisait aucun Shunpo particulier. Malgré ça, il était suffisamment rapide pour combattre des adversaires comme Nnoitra Gilga. Après son combat ultime contre Unohana, il semble maîtriser cette capacité, comme on le voit dans son combat contre Gremmy ou encore lorsqu’il parvient à rejoindre le lieu du combat entre les Shinigamis et Gerard Valkyrie avant Ikkaku et Yumichika alors que ceux-ci sont partis du précédent combat contre Pernida avant lui et qu’il était blessé.

Zarachi Kenpachi

Pouvoir Spirituel

Le Pouvoir Spirituel de Kenpachi est incroyablement puissant. Avec son cache-œil seulement, il est de la même puissance que celui de Byakuya Kuchiki, un Shinigami très puissant. Et pourtant, avec son cache-œil, il est assez puissant pour affronter 2 Capitaines avec leur Bankai. Unohana, une Shinigami très puissante, admettra qu’il était plus fort qu’elle alors qu’il n’était qu’un enfant. Il a également vaincu Gremmy sans avoir enlevé son cache-œil. Quand il retire son cache-œil, son Pouvoir Spirituel s’affiche sous la forme d’un crâne affamé avec une aura jaune.

Zanpakutō

Nozarashi (野晒, Japonais pour « Météo battue ») : Kenpachi se sert d’un Zanpakutō depuis son enfance où il l’a récupéré sur un cadavre de Shinigami. Il a même fini par y imprimer son Asauchi mais s’est retrouvé incapable d’entendre son Zanpakutō pendant très longtemps en raison de sa personnalité qui changera après sa défaite contre Ichigo. L’épée est plus longue qu’un katana, ayant la taille d’un nodachi. Au départ, Kenpachi était le seul Shinigami à ne pas pouvoir entendre la voix de son Zanpakutō, et ne pouvait pas donc l’utiliser à pleine puissance. Pire, les deux étaient en dèsharmonie. Pour autant, Kenpachi était capable de trancher la plupart des objets avec son sabre. Après son combat ultime contre Unohana, il parvient enfin à entendre la voix de son Zanpakutō et peut enfin l’invoquer, augmentant drastiquement sa puissance de frappe, déja énorme.

  • Shikai : Avant que Kenpachi le nom de son Zanpakutō, les gens de la Soul Society croyaient que le Pouvoir Spirituel de Kenpachi était si puissant qu’il forçait son sabre à avoir une forme constante. Sa commande de libération est Avale (呑め, nome). Le Shikai de Kenpachi prend la forme d’une immense hache de guerre, avec un capuchon sur le sommet et un nœud vert dessus.
    • Capacité spéciale du Shikai : Son Shikai augmente drastiquement sa force de frappe, lui permettant désormais de trancher des objets extrêmement solides tels qu’une météorite de Gremmy Thoumeaux ou le bouclier de Gerard Valkyrie. Il peut même trancher à travers le vide spatial, affichant une puissance sans limite.
  • Bankai (non nommé) : Complètement dépassé par Gerard Valkyrie, Kenpachi a poussé une fois de plus ses limites et a activé son Bankai. À la libération de celui-ci, son Pouvoir Spirituel relâche une immense vague qui détruit le paysage. Ce Bankai affecte énormément Kenpachi, à commencer par son apparence, qui le fait ressembler à un démon avec des cornes tel un oni. La lame, elle, se retrouve un peu modifiée, en étant une version plus courte comme brisée du Shikai.
    • Capacité spéciale du Bankai : Son Bankai renforce encore sa force de frappe, étant capable désormais de couper Gerard Valkyrie en deux d’une seule attaque en dépit de la puissance que celui-ci a accumulé grâce à son pouvoir. Ne le contrôlant que trés peu presque pas du tout le Bankai retire à Kenpachi la raison, ce qui fait que le Shinigami agit inconsciemment et sans se préoccuper des dégats qu’il s’inflige à lui-même.

Faiblesses

Combat

Kidō : Zaraki n'a aucune compétence ou intérêt dans l'utilisation du Kidō, ne lui laissant que des méthodes directes d'attaque pour la bataille.

Shunpo: Zaraki n'a aucune compétence en Shunpo, se basant exclusivement sur ​​sa vitesse naturellement élevée.

Zanpakutō

Portée : Alors que son Zanpakutō possède une puissance extrême de coupe, il est limité au combat rapproché.

Mêlée : Bien que puissant dans le combat de mêlée, son Zanpakutō n'a pas connu des capacités spéciales.

Surcharge de Puissance : Si le Bankai de Kenpachi libère plus de puissance que son corps ne peut gérer, son corps va commencer à se rompre sous la pression.

Perte de la Raison : Quand Kenpachi utilise son Bankai, il devient fou furieux et perd la raison jusqu'à ne plus faire de différences entre alliés et ennemis.

 

FIGURINE MANGA FRANCE

Notre boutique met à votre disposition tout type de figurine et produit dérivé sur les mangas, l'ensemble de nos produits sont fidèlement adaptés des mangas/animes en question.

Vous y retrouverez des Figurines, des Lampes LED, des Coques iPhone et Airpods ainsi que des Vêtements et des Goodies à l'effigie de vos personnages préférés.

Les personnages présents sur notre boutique en ligne sont issus de vos Animes et Mangas les plus populaires tels que: One Piece, Naruto, Demon Slayer, Dragon Ball Z, Jujutsu Kaisen...

Les produits sur les mangas que nous proposons ne sont pas nécessairement des produits à offrir en cadeau. Vous pouvez vous en servir à titre personnel, afin de décorer votre chambre ou remplir votre armoire à collection tel un véritable Otaku !

Alors n'hésitez à venir faire un tour sur notre boutique en ligne en cliquant ici !

    Leave a comment

    Please note, comments must be approved before they are published